Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17985 photos 1413 albums
3 enduros 0 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche de la carpe associés au tag dadou

Articles de pêche de la carpe associés au tag dadou

Flux RSS des articles de pêche de la carpe associés au tag dadou

Pêche de nuit du 25 au 26 juin étang Thiriet

Votez pour cet article:Je vote pour cet article31
Article de Dadou publié le 27 Juin 2011 à 22:43 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Ayant loupé ou plutôt m'étant retrouvé seul pour une pêche de nuit qui était prévu le 18 et 19 juin au grand étang Thiriet (22 har), je me suis rabattu sur un autre plan d'eau pour la journée ( Landroff en Moselle),ou j'avais posé sur mon tapis deux belle carpe.

je suis de nouveau motivé pour faire la nuit du 25 au 26 prévu a Thiriet en compagnie de mon collègue de pêche du moment, Pascal. Depuis le début de la semaine nous avions des vues sur un des postes tranquille du parcours, ou nous mettons en place notre stratégie d'amorçage !

C'est donc le 22 juin en soirée juste après mon taf que je passe prendre Pascal pour un 1er amorçage du poste , une fois sur les lieux un petit coup d'oeil à la surface de l'eau et les pensées de posé quelques mémères nous envahirent , il n'y avait a ce moment là pas un poil de vent ou nous pouvions remarqué l'activité de quelques petits poissons blanc en surface ainsi que de belle petite bulles qui crève la surface de ce miroir mystérieux. Après avoir gobé les mouches quelques minutes, nous commençons a amorcé nos postes respectifs avec un peu de billes pour Pascal et pour moi diverses graines. Nous avions décidé de procéder a un amorçage journalier jusqu'au jour (J) en espérant que nos efforts porterons leurs fruits.

 

Samedi 25 juin,

Il est 4h30 lorsque ce satané réveil que je haie en semaine sonne ! Je me lève comme si je ne m'était pas couché , en gros comme une limace ! Mais je reprend une fois les yeux décollé , mes esprits et charge ma Dadoumobile avant de passé prendre Pascal et son matos. C'est sans grand mal que je charge mon matériel un peu n'importe comment, l'erreur. 

 

5h45 je suis devant chez Pascal qui habite a moins de 500 mètres de chez moi ! Il m'avais dit 6 h je suis un peu en avance, alors pour passé le temps j'écoute la radio qui diffuse des vieux truc qui endort bien, 6h10 toujours pas de Pascal ? Alors je décide de lui passé un coup de fil histoire de voir si il n'a pas oublié l'heure ? Après un coup de phone dans le vide (Répondeur, c'est tout Pascal !), il me rappel dans la foulé pour me dire « j'arrive Dadou dans 5 minutes », Ok pas de problème je vais m 'écouté un coup de radio somnolente.

 

10 minutes plus tard voilà enfin mon Pascal qui arrive, maintenant reste a chargé son matos, et la un moment de panique n'envahie car du matos il y en avais ! C'est un véhicule chargé au point d'avoir presque le bas de caisse touché le sol, ou reste a chargé le plus encombrent, pour Pascal la glacière entre les jambes, et pour moi un fourreau de canne sur la tête, direction le grand étang Thiriet en espérant qu'il n'y ait personne sur notre poste préparé 3 jours avant ?

 

Une fois arrivé au plan d'eau, je décide d'y faire le tour histoire de voir qui est déjà en place . Seul 2 carpistes s'y trouve , c'est pas beaucoup et surprenant car il ont annoncé un beau w-e , un coup d'oeil vite fait si il y a d'autre pêcheurs sur notre poste qui ce trouve face au collègue carpistes , personne parfait je fonce ! Une marche arrière sur le petit chemin défoncé de trous et de racines , puis déchargement du matos après avoir traverser une forêt de jonc, ou nous pouvons enfin souffler !

 

1er chose a faire à la vue de l'activité observé et d' installé nos rod-pod , chacun y va de ses propres montages et esches, qui seront lancé un peu n'importe où ! Pourquoi avoir procédé comme cela ? Tout simplement parce que météo France on toujours le compas dans l'oeil , au lieu d'un beau ciel bleu , c'est un ciel légèrement voilé , et cerise sur le gâteau une petite pluie fine nous désespère. Il nous faut dans la foulé monté nos biwy pour y placé notre matos avant que tout soit trempé ! Quel galère pour moi de monté mon biwy qui m'a pas été ouvert depuis un bon bout de temps, mais après un peu d'huile de coude tout et en place, Pascal peu enfin installé notre table à manger et d'observation .

 

 

                               

 

 

 Il est maintenant 9h30 lorsque l'on peu maintenant ce concentré sur notre pêche, Toute nos lignes sera placé en spot avec le bateau amorceur chargé de graines diverses et billes coupé en 2 . 12h30, une de mes cannes enregistre une touche retour, ferre et pose sur mon tapis un petit carassin bien nerveux , qui repart dans son élément après photo.

 

 

                                      

 

 

La journée ce passe tranquillement avec quelques bip de temps a autres sans pour autant y prendre un poisson. Il y a t-il un problème dans la présentation de nos montages ?ou l'appât n'est pas adapter a l'humeur de dame carpe ?

 

Je décide donc de modifier mes montages, et d' escher toute mes cannes uniquement au lupin aromatisé. Sur la droite de mon secteur ce trouve un arbre tombant a fleur d'eau ou de belles branches y sont en grande partie coulé, pour moi ce spot et un aimant a carpe, et décide d'y placé ma canne isolé avec frein serré pour évité au maximum qu'un éventuel poisson ce dirige droit dedans!

 

21H 35 pendant que nous sommes en train de passer a table, un bip discret ce manifeste sur ma canne isolé, puis un autre, je me lève et me place derrière celle-ci , mon fil ce détendue légèrement ,puis mon swinger remonte doucement et décide de ferré a ce moment là ! Ma canne plie et voit le poisson ce dirigé directe sous les branches d'arbre, je garde la tension au maximum . Avec un peu de sang froid, j'arrive à combattre une belle commune a moins d'un mètre des souches, quelques minutes plus tard je la pose sur mon tapis! Un petit coup d'oeil pour voir si elle a déjà une piqûre ? Super rien de rien je suis le 1er. Une fois la belle en photo et remise à l'eau, je replace mon montage au même endroit.

 

 

                                 

 

 

 La nuit arrive doucement avec son cortège d'insectes volant ce qui m'inquiète un peu ! Le ciel et complètement dégagé sans un poil de vent , nous pouvons apercevoir pas mal d'activité sur nos spots, mais reste a voir si les carpes seront décidé a goûté les appâts , ce qui n'est pas gagné surtout sur ce plan d'eau.

 

 23 h c'est devant un petit café que nous papotons de tout et de rien , lorsque Pascal me fait remarqué d'un air surpris qu'il y a une fouine juste a côté de moi, effectivement l'animal peu craintif au couleurs brun clair et blanc crème, nous regarde puis avance doucement devant nos pieds , moment unique , instant magique que dame nature peu nous montré.

 

2H45 face a nous un carpiste ce trouvant comme nous à la limite du parcours de nuit , touche 2 poissons de belle taille aussi , puis le reste de la nuit sera assez calme . Pascal enregistre quelques belle tiré sans suite , même chose pour moi.

 

La fraîcheur de la rosé du soir plus la fatigue aura raison de moi pendant une petite heure ou je me suis couché , mais ce fut une petite pose de courte duré, car une invasion de moustiques est rentré dans mon biwy et s'en donnant a coeur joie, mains , pieds, jambes, visage tout y est passé, sans compter certaines fourmis rouge qui son arrivé a rentré dans ma toile et a ce faufilé dans ma veste, le bonheur quoi !

 

Je me lève donc et me mets assis a regarder les étoiles et les cannes avec comme occupation, la gratouille lorsque l'une des cannes de Pascal ce met a déroulé sérieusement, je me lève et me permet de ferre le poisson qui malheureusement ce décroche , et merde , je le signal a Pascal qui sort la tête de son dôme avec les yeux collé, je vérifie son montage et relance un peu au hasard .

 

Il est 4h40, le jours commence a ce levé doucement , l'étang ce couvre d'une légère brume, et l'odeur d'un matin frais émoustille mes narines. 8h10, une belle touche survient, suivi d'un départ en furax sur une de mes cannes ou le montage n'avais pas bougé depuis hier soir, je ferre, et rapporte un joli carassin que je décroche directement dans l'eau . 10 h, le soleil devient brûlant et nous décidons de plier, car plus aucun touches et signe d'activité ce manifeste.

 

Conclusion de cette session :

Voilà encore un bon petit W-E , beaucoup de touches, sans trop de poissons dommage, mais un bon moment passé avec Pascal qui est un mec super, nous avons beaucoup appris sur ce secteur et sait maintenant comment procéder pour sortir la prochaine fois notre épingle du jeu.

 

En ce qui me concerne je retournerait sur ce secteur quelques jours pour approfondir un peu plus et sortir encore plus je l'espère de beau poissons.

                                  

 

                                                       Affaire à suivre !                                        Dadou

 

Thème: Pêche de nuit | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 4 commentaires
Tags: -

Pêche en solo à Landroff -Moselle 57

Votez pour cet article:Je vote pour cet article33
Article de Dadou publié le 20 Juin 2011 à 17:34 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Nous sommes le Samedi 19 juin , et ce w-e était prévu la 2ème pêche de nuit carpe au grand étang Thiriet (commune Hériménil 54), mais le temps incertains ( orages et pluie toute la journée) ont découragé mes collègues de pêche , me retrouvant donc le seul a prévoir cette nuit ! Bof rester deux jours à ne parlé qu'au mouches, au moustiques ne me tente pas .

Ma femme qui voit mon désarroi me propose donc de retenté ma chance sur le petit étang de Landroff (57) « tient et pourquoi pas ! » De plus, je n'y ai pêcher qu'une seul fois, ce petit trou d'eau qui me plaît bien , pour sa tranquillité , je passe donc 2 jours en Moselle chez mes beaux-parents, cela m'évitera de faire quelques aller-retour de distance !

C'est au bout d'1h10 de trajet que nous arrivons sur la petite commune de Landroff pour aller retiré ma carte de pêche pour la journée. Une fois passé chez le président (Fort sympathique), je repart en direction de Fouligny (20 km plus bas) pour y déposé ma femme et sa fille chez ses parents! Un bonjour de politesse et je file en direction du petit plan d'eau.

Une fois sur place , il n'y a personne , parfait j'ai le choix du poste ! Je décide donc de me placé a proximité d'un petit cabanon pour y placé mes affaires en cas d'orage et de pluie. Un coup d'oeil au plan d'eau , et cherche un poste ou y placé mon rod-pod qui lui fut monté en quelques seconde ! Après réflexion je le place a moins de 5 mètres des places qui sont réservé et matérialisé par des N° pour qui ? Je ne sait pas ! Je place ma canne isolé juste à la limite de celle-ci.

J'avais décidé pour cette petite journée de pêcher avec 2 cannes montée de plombs amorçoir et 2 autres avec un montage classique. Je prépare donc en premier lieu ma canne isolé qui elle et monté d'un amorçoir avec un bas de ligne tresse d'environ 15 cm et esché d'une bille flottante « j'avais pour cette occasion préparer la veille un peu d'amorce à carpe », ( voir vidéo : http://youtu.be/QtwHdm592wA )et envoi le tout en direction d'un angle de l'étang, je place la canne sur son pique , puis continue a préparer les autres cannes.

 

                                             

 

Lorsque quelques secondes plus tard , j'enregistre déjà une belle tiré, je lâche ce que je tient dans mes mains et me dirige vers la canne , une nouvelle tiré juste sous mes yeux , puis plus rien ! Il y a du poisson dans ce coin, super ! Je retourne a mes occupation et termine d'installer le reste, il est 12 h lorsque tout et en place, je peux enfin souffler ! Quelques gouttes de pluie m'oblige a me placé dans le petit cabanon ou j'ai une vu directe sur mes cannes.

 

                                            

 

Le temps et vraiment moche, le ciel et gris, il pleut avec un vent fort et froid, pas étonnant qu'il n'y est personne . 12H25 une belle touche me lève de ma léthargie, mon écureuil monte, puis retombe lentement , je prend la canne en main, ferre et prend contact avec un poisson que j'ai du surprendre car celui-ci démarre en trompe non pas au large , mais en direction de la bordure , puis revient dans ma direction.

Le poisson ce trouve maintenant devant moi, la canne plie et je comprends que le bébé n'est pas vilain ! Quelques minutes plus tard je pose une belle commune sur mon tapis de réception, un coup d'oeil a sa bouche et voit qu'elle a déjà goûté a un hameçon cette année car la piqûre me semble récente. Petite photo sous quelques petites gouttes de pluie et ce vent qui souffle toujours aussi fort !

 

                           

 

Je relâche ma prise qui ne demande pas son reste , puis relance mon montage a peu prêt au même endroit. Je retourne dans mon cabanon heureux de n'être pas venu pour rien. Au loin je vois une voiture qui s'engage sur le petit chemin de terre qui longe le plan d'eau , il s'arrête face a moi puis se dirige finalement dans ma direction , s'arrête et un petit bonhomme en sort avec un enfant , me salut et me demande ou il peuvent trouver quelqu'un pour une carte de pêche de journée , je lui répond après salutation , qu'il doit ce rendre au village de Landroff et trouvé la maison du président des lieux pour acquérir son permis, en n'y une n'y deux il parte en trompe, « rapide ces pêcheurs ».

 Entre temps un autre pêcheur lui s'installe dans l'autre cabanon face a moi , je l'observe et voit qu'il s'agit lui aussi d'un carpiste, Je ne suis plus le seul fou a pêché par ce temps ! Il et 14h45 le temps pourri ce calme et quelques petite éclaircie nous chauffe un peu le lard , lorsque ma canne isolé ce remet en action «  tient encore une touche retour » j'attend le bon moment et hop ferre prend contact avec quelques chose qui n'est pas une carpe. Une fois le poisson devant moi j'aperçois un beau petit carassin bien nerveux qui même lors de la pose photo ce débat comme un diable !

 

                                            

 

Heureux de retrouvé son élément , il file plus vite qu'il n'est venu. Le petit bonhomme et son fils son de retour et pêche face a moi , il semble pêcher uniquement le carnassiers. Je retourne après avoir relancé ma ligne au cabanon chercher un siège pour profité de ce soleil rare aujourd'hui , mais ce fut de courte durée car derrière moi le ciel et noir de chez noir et le grondement d'un orage me dit que sa va donner. ,effectivement , 5 minutes plus tard je me retrouve dans le petit cabanon car à l'extérieur c'est le déluge, le vent et la pluie son si fort , qu'il font bipé mes cannes pour rien ! J'attend donc tranquillement et regarde le petit homme et son fils qui comme des courageux subissent ce temps de merde . Courageux les gars !

 

                                           

 

Il est 16h30, l'orage vient juste de ce terminé , et le carpiste face a moi enregistre un départ, puis sort son 1er poisson qui n'a pas l'air petit non plus . Quelque seconde plus tard une nouvelle touche survient sur ma canne isolé , décidément j'aurais du prendre qu'une seul canne !

La touche et franche et me précipite sur ma canne qui et franchement posé sur son pique qui n'est pas assez stable , ferre et la jolie secousse, le poisson prend le large , puis revient sur moi a une vitesse folle , je tente de garder le fil toujours tendu mais elle va plus vite que moi ! Un moment de doute survient lorsque le fil ce détend brutalement , je crois avoir perdu mon poisson , mais d'un coup elle repart ce qui me surprend , j'arrive tant bien que mal a la ramené devant moi , entend mon fil siffler au vent.

Le petit bonhomme et son fils sont en train de m'observer , je n'ai pas droit a l'erreur ! Le poisson ce défend comme un diable je suis au ange , et ce n'est que 10 bonne minutes après que je la pose enfin sur mon tapis, je suis en admiration devant cette belle miroir et un grand respect pour ce poisson qui ma fait un excellent combat . Le père et le fils me rejoint pour admiré ma belle , enfin plutôt monsieur car lors de la séance photo je remarque que beaucoup de laitance coule, fin de fraie ? Remise a l'eau sous les yeux de mes admirateurs pas avare de questions.

 

                           

 

17h20 le ciel semble de nouveau en colère et la pluie reprend , je suis maintenant seul autour du plan d'eau , lorsque une fois de plus c'est ma canne isolé qui déroule , je ferre et le poisson semble encore plus lourd , mais fini par se décroché en bordure, dommage !

17h50 ce coup-ci une touche retour sur une des cannes de mon rod-pod , ferre un carassin encore plus gros que le 1er , que je décroche directement dans l'eau vu la nervosité de celui-ci afin d'éviter qu'il ne ce blesse. Quelques bip sans suite seront les dernier moment de cette journée , qui malgré le temps pourri ne ma pas découragé !

Seul petite remarque en ce qui concerne les billes, il vaux bien mieux privilégié les flottante et la graine , car le fond et tapissé d'écrevisses qui eux sont beaucoup plus actif que nos poissons ! Je reviendrait courant juillet pour tenter de posé sur mon tapis le poisson qui fera la différence !

 

                                         Affaire à suivre !                                                Dadou

Thème: Destinations et lieux de pêche | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 8 commentaires
Tags: -

C'est repartie pour un tour à Bromdeau

Votez pour cet article:Je vote pour cet article39
Article de Dadou publié le 6 Juin 2011 à 16:18 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Cela fait bien 2 mois que j'avais délaissé l'étang Bromdeau , petit plan d'eau de 2,5 ha situé sur la commune de Rehainviller, ou je devait me préparé un poste avec un amorçage ALT .C'est après 1 semaine ½ de préparation en Avril que je me suis fait volé mon poste par 2 vieux viandart qui eux ont profité que je mette la table pour ce servir plusieurs jours de suite, sans aucune gêne !

Dégoûté je ne suis tourné tantôt en rivière tantôt sur d'autres étangs sans trop grand succès. Le temps a passée et mon amertume aussi ! décidé de retenté ma chance ce coup-ci , plus déterminé que jamais à posée quelques beau poissons sur mon tapis de réception !

Nous somme fin Mai et les belles température du moment on donné a dame nature une végétation luxuriante au bord de ce petit plan d'eau , ce qui et parfait pour une discrétion surtout lors de mes amorçages.


Préparation et amorçage du poste :

C'est donc en fin de semaine de Mai que je me rend sur ce plan d'eau pour me choisir un poste, que je n'ai pas eu trop de mal a trouvé, par un bon repérage sur quelques petites activités de poissons blanc et carpes! Une fois le secteur choisi il me faut préparer mon amorce qui ne sera que pour le moment constituer de graines (maïs, noix tigré, lupins, pois chiches).

 

 

     

 

 

Pour débuté cette amorçage j'avais préalablement trempé pendant deux jours 5 kg de graines sec, qui une fois cuite me donne un bon 10 kg de matière, ce qui est suffisant pour entretenir le poste 2 jours de suite pour y pêcher le 3ème jours, ou je vais pratiqué de cette façon pendant quelques semaines pour ajusté au plus juste les quantité selon les résultats obtenue.

 

 

 Lundi 30 et mardi 31 Mai je décide de balancé mes 10 kg de grains sur mon poste uniquement en soirée après mon taf (20h).

Nous somme le 1er Juin, je me rend a mon boulot avec la voiture chargé de mon matos pour une petite pêche de soirée de 2h30 environ sur mon poste histoire de voir si il y a quelques poissons présent sur le secteur ! 20 h enfin je suis libre de mes obligations et me rend en direction de l'étang ou Tof doit me rejoindre. Une fois sur place je suis le 1er sur les lieux et le seul sur ce plan d'eau , parfait !

 

Je cale le véhicule dans le sens du départ et décharge mon matos lorsque Tof arrive avec kiki mon neveu. La première réaction de Tof, c'est de me demandé ou il doit ce placé, car mon poste ne peut accueillir qu'un seul rod-pod ! Je lui dit de ce placé a une quinzaines de mètres de moi et ainsi évité le tricot de lignes en cas de départ !

 

Une fois mon rod-pod en place , je prépare ma 1er canne lorsque je me rend compte que j'avais oublié ma mallette qui contient mes billes au divers arôme et mon aiguille a bouillette, quel con !!! Heureusement pour moi j'en trouve une dans ma caisse de pêche , et en ce qui concerne les billes j'ai toujours celle avec la-quel j'amorce lorsque je pratique un speed fishing. L'arôme du moment sera donc banane ! Une fois ma bille escher sur mon montage que j'ai simplifier.

 

 

                           

 

 

 Je lance le tout sur le poste. Je tend mon fil de quelques tour de manivelle, place mon écureuil, j'embraye mon moulin et branche mon détecteur de touche qui lui ne veux pas fonctionner, certainement un peu d'humidité dans le compartiment pile. Je décide donc après quelques essai en vain, de changé la pile et commence a posé la canne sur la barre avant du rod-pod pour décroché le détecteur.

 

A peine le boîtier dans la main que la bobine de mon moulin ce met a tourné doucement , plis comme un furax, la je suis un peu perdu et me demande si c'est moi qui ait touché quelque chose ? Je vient de lancé c'est pas possible que cela soit un poisson ! Je regarde Tof , puis kiki puis une nouvelle fois Tof, une fois le moulin et d'un coup je prend la canne en main pour ferrer, car je vient de comprendre que j'ai un départ !

 

Mais comme je vient de le dire je prend la canne sans y posé la main sur la manivelle de mon moulin , résultat une bonne perruque de fil ! Alors la galère le poisson tire et je ne peu mouliné, en une fraction de seconde je décide de coupé le fil pour y faire un noeud de fortune histoire tout de même de posé dame sur le tapis de réception ! Une fois ma galère résolu , une belle commune au regard envoûtant vient posé devant mon numérique avant de rejoindre son élément ! 20H05 et voilà mon 1er poisson , trop cool !

 

 

    

 

 

Je décide de mettre cette canne de côté. Je place donc ma 2ème canne sur le rod-pod avec le montage lancé au même endroit ! Une fois toute les cannes sur le coup amorcé la veille je peu enfin souffler et refaire le 1er montage , Mais ce fût de courte durée car 20 minutes après un nouveau départ survient sur une de mes cannes, Tof me demande d'un air un peu dégoûté «c'est une carpe ? »

 

Je lui répond « ho que oui et c'est ça qui et bon ! ». Le poisson donne quelques petit coup de tête lui dit que sa n'a pas l'air très gros !

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais comme la première prise le combat ce fait plus en bordure , car il y a beaucoup d'herbier ; Quelques minutes plus tard je pose avec une petite commune de couleur claire et bien nerveuse. Photo et remise à l'eau sous les yeux de kiki mon neveu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il et maintenant 21h45, le ciel commence a ce couvrir et un vent soutenue souffle comme un diable lorsque j'enregistre une belle touche retour , je ferre la canne plie puis plus rien ! Enfin c'est ce que je pensait car une belle tanche vient posé sur mon tapis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis au ange, car il y a pas mal de poisson sur mon coup, mon amorçage commence a donné ces fruits ! 22H10 je suis presque en heure illégal lorsque une jolie commune vient me saluer avant de plier. Tof lui ne fera que 2 belle brème au plomb amorçoir !

 

 

 

                                

 

 

Finalement le fait d'amorcer a une heure bien précise conditionne les poissons sur mon poste , mais ce n'est pas encore ça ! Avant de partir je balance une nouvelle fois un mélange de graines , car je viendrait y faire une petite matinée demain au petit matin !

 

 

Jeudi 02 juin 2011,

 

05 h je n'est pratiquement pas dormi de la nuit et la fatigue me prend d'assaut, mais j'arrive tout de même a avoir la force de me levé. Un café et hop le matos chargé dans la voiture direction l'étang Bromdeau , sous un ciel un peu mitigé, 05h30 je suis sur mon poste et la première chose que je remarque et l'activité qui ce trouve sur la zone amorcé, quelques bulles crève la surface de l'eau et beaucoup de petits blancs saute ici et là, mais pas une carpe ne montre le bout de son nez ! Je me presse de tout mettre en place et l'attente peu commencé. Le soleil commence a pointé le bout de son nez et un petit vent ride maintenant la surface de l'eau ce qui m'empêche d'observer quelque chose, pas grave j'en profite pour fermé un peu les yeux histoire de récupérer un peu !

 

 

 

 

 

 

 

 

08H45 une touche retour me fait ouvrir les yeux difficilement et me rend compte qu'il s'agit de ma canne isolé monté avec un plomb amorçoir et d'une bille flottante d'un rose bien pétant. Une fois devant la canne j'attend le bon moment pour prendre contact avec le poisson, je ferre et sent de suite qu'il ne s'agit pas d'une carpe ! Une fois le poisson a vu , et poser sur mon tapis , une petite tanche pose devant mon numérique avant la remise a l'eau . Ce sera la seule prise de cette matinée , sans carpes.

 

 

 

 

 

 

Vu le résultat de ce matin , je me dit soit le poisson et venu ce nourrir cette nuit puis c'est dispersé , soit je n'ai pas balancé assez de graines et toute la clic présente dans le secteur mon tout nettoyé ? Je pense a la 2ème solution et déciderait ce soir de revenir amorcer le secteur un peu plus, ainsi que vendredi soir sans y pêcher, mais d'y revenir samedi matin a la fraîche pour voir le résultat !

 

 Nous sommes samedi 04 juin au petit matin et me revoilà de nouveau sur mon poste ou il n'y a pas un poil de vent et remarque comme d'ab une belle activité sur mon coup , mais doute sur la présence de carpes ! Peu importe je verrait bien au cour de cette matinée! Pendant que j'étais en train de préparer mes montages un saut m'interpelle, une carpe vient de sauté littéralement de l'eau avant de faire une claque d'enfer. Je suis l'onde des yeux, puis au même moment une nouvelle fois un saut suivi d'un grand V a la surface de l'eau, le tout carrément en bordure ou ce trouve des herbiers .

 

Je pose tout ce que j'ai dans les mains pour me rendre sur le secteur ou les poissons ce manifeste; Une fois devant je vois quelques carpes faire des aller retour le long des herbiers et dedans, je comprend quel sont en plein fraie, elle ne sont pas seul car quelques brèmes sont aussi de la partie !

 

 

                     

 

 

  Je retourne sur mon poste et prépare en premier ma canne qui sera isolé et placé proche de cette zone , histoire d'intercepter un éventuel poisson qui lui ne sera pas dans l'euphorie des amours. Une fois ma canne en place je peu terminé d'installer le reste du matos .

 

 

 

 

05H42 ma canne isolé enregistre une petite tiré , puis un départ franc, je me dirige vers ma canne et prend contacte avec le poisson qui au lieu de prendre le large , préfère longé toute la bordure ou ce trouve les herbiers, je le laisse faire pour ne pas le brusqué, ce fut la bonne solution car il ce trouve maintenant devant moi sans avoir heurté ces satané végétaux; Mais je déchante vite lorsque il bombe juste dans ceux qui ce trouve devant moi ! Ayant eu a plusieurs reprise le même coup, je décide de posé ma canne sur son support et d'attendre quel décide d'y sortir seul, car si on force la chose on fini par blessé le poisson , ce qui n'est pas mon but .

 

 

 

 

 

 

 

Il aura bien fallut 10 bonne minutes avant que le poisson reparte de la ! Un beau petit combat sans suite et c'est une belle commune au couleur brune qui pose devant mon numérique, superbe !

 

 

 

 

 

 

 

Une fois mon poisson remis à l'eau je replace le montage au même endroit. Tof arrive et ce place a quelques mètres sur ma droite et décide de pêcher toujours avec ces plombs amorçoir, ce qui n'est pas forcément bon partout , je lui ait dit mais c'est Tof ! 06H juste une touche franche ce produit sur une canne placé sur mon coup , je ferre la canne plie et quelques coups de tête me dit que ce n'est pas une carpe , mais un petit carassin qui repartir à l'eau après une photo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

06h50 un beau départ survient une nouvelle fois sur ma canne isolé, je ferre et ce coup-ci le poisson prend le large, quelques minutes après le poisson ce trouve devant nous , mais ne ce laisse pas faire et tente a plusieurs reprises de rentré dans les herbiers avant de ce décroché , et merde, mais bon ce n'est pas grave pour moi . 07H55 une nouvelle touche sur une canne placé sur mon coup en touche retour , je ferre et une tanche bien nerveuse vient nous dire bonjour !

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soleil commence sérieusement a nous grillé sur place et cela devient intenable, pas un point d'ombre depuis qu'ils ont coupé les arbres. Il est 10h50 lorsque j'ai de nouveau un beau départ sur ma canne isolé , ferre mais garde le contacte avec le poisson seulement quelques seconde car il ce décroche une nouvelle fois, galère mais bon c'est la pêche !

 

Il est 12h et c'est le moment de plier car la chaleur devient terrible , je suis assez content de cette petite matinée avec pas mal de poissons tout de même , je reviendrait amorcé ce soir et pense revenir dimanche soir pour une nouvelle tentative «qui ce finir par un capot ». Quant a Tof ce sera pour lui un capot sans touches, a-t-il changé sa stratégie ? Je doute !

 

 

                                       Affaire à suivre !                                      Dadou   

Thème: Sessions de pêche | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 7 commentaires
Tags: -

Rendez-vous du soir !

Votez pour cet article:Je vote pour cet article32
Article de Dadou publié le 23 Mai 2011 à 21:13 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

                                                                    Rendez-vous du soir !


 

C'est sur le chemin du retour que Tof m'appelle sur mon portable pour me demandé si je suis partant pour une pêche du soir ! Après tout ce que j'ai vu l'envie était trop forte d'aller trempé le fil, c'est donc au environ de 18 h que je rejoint Tof sur l'un des étangs de notre canton.

 

                                            

 

 A mon arrivé Tof avait déjà placé une canne sur un coup choisi à l'arrache ! Après les salutation d'usage je monte mon rod pod à la vitesse d'un escargot, (certainement la chaleur), et me place sur sa droite à une quinzaine de mètres ! Avant de monté mes cannes un petit coup d'oeil comme d'hab à la surface de l'eau pour y décelé une éventuel activité ou quelques remous de surface m'indique que les carpes fraie encore, ce qui n'est pas gagné !

 

 Après réflexion je décide d'escher tout mes montages avec des graines de lupins que j'avais préparé avec amour et booster d'un arôme bien fruité, puis place mon 1er montage aussi à l'arrache a environ 30 mètres du bord, la 2ème un peu plus loin et la seconde encore plus loin ! Je décide de placé une 4ème cannes en isolé sur la totale droite en bordure on ne sait jamais !

 

 A peine la canne en main pour y placé des lupins, que j'enregistre une belle petite tiré, puis une touche retour, je laisse ce que j'ai dans les mains pour me rendre derrière mon rod-pod sous les yeux étonné de Tof. Une petite tiré de plus et hop je prend contact avec un poisson qui remonte en surface , puis file tel une balle sur la gauche.

 

Tof me demande si le poisson a l'air beau , je lui répond, que sa n'a pas l'air d'être vilain ! Je n'ai pour le moment aucun contrôle sur le poisson, car il tourne tantôt a droite tantôt a gauche a une vitesse folle ! Je ne veux pas le brusqué surtout en ce moment alors qu'ils sont en période de fraie, au bout de 10 minutes le poisson semble montré des signes de fatigue et peu commencé a le rapproché du bord . C'est une fois en bordure dans une eau presque cristalline que je peu admiré une jolie miroir bien massif qui ce débat encore comme un diable a la vu de mon épuisette, une pure merveille !

 

Une fois le poisson posé sur le tapis de réception , que je peu constaté effectivement elle n'est pas vilaine . Un petit coup d'eau , une pose photo, et hop remise à l'eau ! 1er carpe de cette soirée en moins de 10 minutes le top et le tout sans amorçage au préalable ! Au coup de cette soirée seul quelques petite tirée sans suite, et le calme plat une fois le soleil disparue!

 

  


Moralité : quelques fois il suffit d'être la au bon moment au bon endroit, et le tour et joué !

 

                                    Affaire à suivre !                                                  Dadou

Thème: Passion de la carpe | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags: -

38 pages  «5 6 7 8 9 10 11 12 13»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2020 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages