Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17985 photos 1413 albums
0 enduros 0 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des définitions des articles du blog carpiste

Blog carpiste - Pêche de la carpe - page 1

Flux RSS de ce blog de pêche de la carpe

Saint-Cassien :

Votez pour cet article:Je vote pour cet article8
Article de David25 publié le 27 Septembre 2009 à 12:31 dans le blog Pêche de la carpe
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Vendredi 12 septembre 22 h, moi et ma femme prenons la route pour un voyage de 700 km en direction du mythique lac de saint-cassien. Nous arrivons à destination vers 10 h et le soleil est bien présent avec un
vent sud-est, après avoir jeté un oeil aux différents postes accessible en voiture, car certains ne le sont qu'en bateau, je m'installe vers le début du bras ouest juste après le poste nommé blue bot.

Je n'ai pas d'échosondeur, alors je fais un tour un bateau pour placer mes repaires au feeeling en faisant barrage aux poissons, au milieu je remarque des bulles qui remontent tout autour de moi et me dis qu'il
doit y avoir des carpes qui fouillent, j'y place un montage esché d'une bouillette au thon que j'ai confectionné. A la tombé de la nuit mes lignes sont tendues, amorcé d'une quarantaines de billes par cannes, quelques petits pellets et un mélanges maïs, blé, chenevis, graines pour pigeon.

23 h : les premiers bips retentissent, c'est la canne placé au milieu vers les bulles, je sens que c'est un beau poisson, pas facile à ramener sur ma canne 3 lbs, au bout de 45 mn je sens que le combat va bientôt se terminer, je ne veux pas prendre de risque et réveil mon épouse pour épuiser le poisson. Au bout d'une heure elle est dans l'épuisette, aucun doute c'est mon record, je la libère du filet et la pose sur le tapis de réception, mais elle est très énervée et d'un violent coup de queue retombe à l'eau, je saute dans le lac et la saisis avec qu'elle ne s'échappe, elle était encore au bout de l'hameçon, mais on ne sait jamais. Je la maintient avec peine dans le tapis pendant que mon épouse va cherché le sac de conservation. Le lendemain matin j'effectue la pesée:

20 kg pour un mètre, je suis aux anges, un tel poisson au bout de 3 h de pêche avec mes billes, la satisfaction est totale. Pedant le combat j'ai cru me prendre dans une autre de mes lignes car elle a déroulé quelques mètres de fil, je la prend en main et à ma grande surprise, il y a un poisson au bout. Pendant un combat d'environ 40 mn sur une canne de 2,5 lbs, je démêle ma première ligne prise dans l'épuisette, une fois la prise au bord je ne vois pas de poisson et comprends qu'il s'agit d'un silure.

1,15 m pour 15 kg, pris avec une bouillette tiger-arachide, je pensais qu'il serait plutôt attiré par le thon, il recrache 2 billes dans l'épuisette et le lendemain 15 autres dans le sac.

Dimanche il fait beau, à 17h50 je suis alerté par mes bips, sur le même spot que la commune, mais ce coup-ci j'y ai placé ma canne de 3,5 lbs, au bout de 10 mn je ramène une belle commune de 16 kg, au thon.

 2 belles carpes en deux jours, j'aurai signé tout de suite, j'avais la
hantise d'être bredouille, même si cela est fréquent sur sait-cassien. En soirée il y a une avers avec quelques orages.

Le jour suivant reste calme et ensoleillé, mardi il pleut deux jeunes
carpiste local s'installent à blue bot. Vers 17 h j'entends quelqu'un
crier sur le lac et au bout de 5 mn sort de mon biwy, c'est un des
jeunes à côté, Jérôme qui m'appelle, j'accours et il me demande si je
peux lui apporter son tapis de réception devant le bateau, car son
partenaire s'est absenté et il vient de faire une belle prise. En effet
une magnifique miroir de 22,6 kg, dans la nuit il en décroche une et
une casse sur un haut fond miné de souches. Mercredi et jeudi, rien à
signaler.

Vendredi de la pluie et des orages jusqu'à 13 h, dans l'après midi je vois un jeune carpiste parcourant le bras sur son zodiac à la recherche d'un poste, voyant qu'il rebrousse chemin je lui propose de s'installer à côté de moi, il me répond qu'il sont deux, Damien et Alex 18 et 17 ans deux carpites locaux.

Je lui répond qu' il n'y a pas de problèmes et que quelqu'un en a fait une grosse précédemment, il le sait déjà car il le connait, d'ailleurs là bas les nouvelles vont vite car lui et Jérôme savait que j'avais pris une 20 kg. A 20h20 il pleut abondamment pendant 3 h et de violents orages retentissent autour du lac.

Samedi le lac a pris 30 cm, Damien qui s'est installé la veille a fait une commune de 11kg dans la nuit, à 17h45 j'ai un départ toujours sur la même canne, je met un peu de temps à mettre mes baskets, afin de courir sur la berge caillouteuse, Damien et Alex accours et me propose de mener le combat depuis leur embarcation, je sens que c'est un beau poisson, mais le fil se croche, je tourne autour avec la ligne mais rien n'y fait, finalement je le tire à la main et ouvre l'émérillon attache rapide muni d'un anneau. Je suis déçue et m'en veut d'avoir mis du temps à prendre la canne, mais bon c'est comme ça.

A la tombée de la nuit, je suis vers mes nouveaux amis lorsqu'une des cannes d' Alex s'emballe, il part aussitôt à l'abordage en compagnie de son coéquipier, il pense que c'est un silure car le poisson ne bouge pas beaucoup, mais finalement c'est une belle miroir de 20,5 kg.

Nous sommes tous content pour lui et nous fêtons ça comme il se doit accompagné d'un couple de liegeois qui était arrivé 5 mn avant le départ, d'ailleurs ils sont revenu nous voir et une amitié c'est créer.

Après une soirée bien arrosé, nous allons nous coucher, 2h30 pour moi. Le lendemain matin je suis réveillé à 6h30, Damien a entendu et viens avec son embarcation, arrivé au-dessus du poisson la canne, toujours la
même est pliée et le poisson n'a pas l'intention de se rendre, au bout de 20 mn elle fait surface et Damien l'épuise, nous sommes un peu déçu car on s'attendait à plus gros.

C'est tout de même une belle miroir de 10,5 kg et ma troisième carpe également au thon.

Le reste de la session reste calme et mardi soir nous reprenons le chemin du retour avec la nostalgie de cette belle session, mis à par la joie de mes prises, j'ai passé un très bon séjour avec la team saint-cassien et garde contact avec ses jeunes très prometteur. Même ma femme à été surprise du bon séjour qu'elle à passé. Il m'ont confié que s'était la première fois qu'un carpiste les accueil à ses côtés, d'habitude c'est plutôt l'inverse. C'est ça la magie de saint-cassien.

Thème: Sessions de pêche | Département: Var (83) Lien permanent | Voir les 3 commentaires
Tags:

Nuit sur le Doubs :

Votez pour cet article:Je vote pour cet article10
Article de David25 publié le 6 Juin 2009 à 18:09 dans le blog Pêche de la carpe
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Le 01/06/09 15h, je pars pour un nouveau secteur de nuit sur le Doubs. J'examine les emplacements et choisis un poste avec en face un grand arbre dans l'eau.

Je place mes montages a l'aide de mon bateau et en revenant, je remarque des nénuphars en amont de mon poste sur la même berge, je ne résiste pas à l'envie d'y placer une ligne.
Vers 19h, il y a de l'activité sur le poste, je me dis que ça va partir.
22h30 premier départ, de ma canne placer devant les nénuphars:

Un joli mâle de 10 kg. Je me couche vers minuit, dans la nuit j'entends 4 ou 5 bips à intervalles irréguliers, je suis fatigué et me dis que c'est rien de grave.
Je me lève à 6h30, jette un coup d'oeil, rien à signaler, le temps de mettre mes baskets, une canne a disparue, heureusement il n'y a que 20 cm d'eau sur 1,50m et je récupère ma canne. J'avais trop serré le frein et elle m'a vidé le moulinet, le seul de faible contenance.
Je parviens à enrouler tous le fil et sors cette chipie prise aussi devant les nénuphars.

Une belle commune de 13 kg, dont je suis très content car c'est la plus grosse que je prends.

Trois jour après, lors d'une nuit de pêche, je reprend  une carpe très combative de 12,75 Kg.


Thème: Sessions de pêche | Département: Doubs (25) Lien permanent | Voir les 2 commentaires
Tags: -

Super bouillettes :

Votez pour cet article:Je vote pour cet article5
Article de David25 publié le 6 Juin 2009 à 18:02 dans le blog Pêche de la carpe
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Le 01/05/09 à 15h:
Je décide de partir pour ma rivière favorite, j'ai amorcé quatre spots deux au maïs, chenevis et deux avec chacun 25 bouillettes de ma confection (chenevis, ail, r-red) de 14 mm.
J'esches mes cannes en fonction de l'amorçage (2 billes, 2 maïs) et amorce 20 billes par canne, plus de l'amorce de graines broyées avec du chenevis.
23h: une brème de 2,8 kg au maïs, je vais me coucher mais ne trouve pas le sommeil avant 1h, car les oiseaux chantent à tu-tête.
2h: "bip, bip" ma canne de gauche la même que mardi, esché de deux 14 mm, elle part dans les arbres sur la gauche, je chausse mes wadders et alors que j'avance, un trou et l'eau passe par au-dessus et j'ai fais deux trous, je fais marche arrière et rejoint le milieu moins profond avec mon épuisette, elle se dégage et fais des rushs que je ne peux pas retenir, au bout de 40 mn j'épuise cette carpe d'une force herculienne

 11 Kg, mais très puissante.
Je replace ma canne avec 10 billes, me recouche en slip car j'ai oublié un pantalon de rechange.

3h45: la même canne, 1mn et décroché. Ce n'était pas gros car ça ne déroulait pas vite, sans doute une petite qui était croché au bord.

4h15: même canne, wadders, épuisette et à l'eau, après 30 mn je capture cette carpe.

8,2 Kg.
Je relance sans réamorcer, et me recouche.

8h30: même canne, un combat plus facile que je mène du bord, en slip, après 30mn, j'épuise le sujet.
A vu d'oeil, je n'imagine pas son poids, mais suis quand même surpris en soulevant la bête:

 16 Kg !!! je n'avais pas vu son ventre prêt à éclater et sa tête est impressionnante. Je bas mon record perso de 500g, un formidable triplé, je suis très content.
J'enlève une canne au maïs, esche une bouillette et lance vers le hot spot avec une dizaine en accompagnement.

10h: elle est partie, et se promène avec une branche en surface, comme la canne était à droite et qu'elle part à gauche, l'arbre du milieu me gêne, je retourne à l'eau, après 15mn je capture le seul mâle:

9,2 Kg

11h: finalement c'est un joli quadruplé, je décide de rentré car ma femme m'attend, si ça ne tenais qu'à moi, j'aurai bien poursuivis l'aventure.
Un moment qui restera gravé en moi à jamais, je retiendrai l'efficacité de mes petites bouillettes, et des poissons de rivière très combatifs, curieusement la plus grosse a été la plus facile à ramener.
Thème: Sessions de pêche | Département: Doubs (25) Lien permanent | Voir les 3 commentaires
Tags:

Première carpe :

Votez pour cet article:Je vote pour cet article5
Article de David25 publié le 6 Juin 2009 à 17:57 dans le blog Pêche de la carpe
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Le 27/04/09 à 17h je pars pour ma rivière favorite, l'Allan à 5km de chez moi.
J'ai fais 3x1 nuit sur un nouveau poste amorcé, mais rien. Je décide de pêcher mon poste de l'année dernière, je n'ai pas amorcé au préalable, mais j'aime cet endroit qui m'a procuré de belles sensations l'an passé.

Je place 3 cannes sur la droite comme d'habitude, et une à gauche car en cette période les herbiers ne sont pas présent. je n'avais pas exploité cette partie en 2008 car j'ai découvert le poste en juin.

Je me réveille à 4h54, même pas une minute que j'ai ouvert les yeux que " bip ! bip ! " je saisie ma canne de gauche et voit un gros remous au loin en surface, elle part sur la gauche et la tresse se prend dans les branches.
Je vais chercher mes wadders dans le coffre tout en tenant la canne, une fois dans l'eau je dégage le fil et reprend le contact, l'amène progressivement sans trop serrer le frein, tente de l'épuiser dans 1,40m d'eau et dans l'obscurité car dans la précipitation j'ai oublié ma frontale.
Sentant l'épuisette arriver, elle donne un violent coup de queue et repart de plus belle, mon fil s'est à nouveau pris dans une branche et je n'arrive pas à le décrocher.
Je casse le bout de la branche qui reste pris dans la ligne, reprend le fil déroulé et distingue une branche avec une bouche de carpe en dessous qui se dirige vers moi.
Ce coup ci c'est le bon, après 45mn j'épuise enfin ce beau sujet.
Verdict :

12 Kg, j'ai du batailler pour obtenir ce poisson que j'ai pris avec deux billes chenevis, ail, robin-red de 14mm que j'ai réalisé.
L'année dernière pour ma première nuit sur cette rivière, j'en ai fait une de 12,5Kg sur ce poste, là aussi j'ai du la chercher car elle s'était prise dans une branche.
Thème: Sessions de pêche | Département: Doubs (25) Lien permanent | Voir le commentaire
Tags: -

2 pages  1 2»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2021 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
David25
Google
Domaine des Carpes Sauvages