Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17971 photos 1403 albums
0 enduros 4 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des définitions des articles du blog carpiste

Blog carpiste - Carpiste en OR

Flux RSS de ce blog de pêche de la carpe

Quelques conseils de bases .

Votez pour cet article:Je vote pour cet article2
Article de juju publié le 18 Janvier 2007 à 20:34 dans le blog Carpiste en OR
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Lorsque vous souhaitez investir un plan d'eau inconnu, ne vous précipitez pas en choisissant un poste au hasard, c'est la meilleure chose à faire pour risquer de vous retrouver bredouille !
Le carpiste doit être avant tout un observateur qui doit s'armer de patience et d'un minimum de bon sens ...

Le repérage

Faites absolument une ou plusieurs reconnaissances bien avant votre session.
Essayer de faire le tour du plan d'eau et d'arpenter les berges minutieusement et en toute discrétion.
Là, essayez de débusquez les carpes ou si vous ne les voyez pas, il existe quelques signes et événements qui vous permettront de supposer ou de découvrir leurs lieux de villégiatures. Les voici donc :

Les marmites

La carpe fouine et retourne le fond et la vase pour chercher sa nourriture.
Cette activité a pour effet immédiat de faire remonter bulles d'air et parfois sédiments ou morceaux de feuilles en créant
à la surface bouillons et ondes très caractéristiques qui n'ont pas leur pareil chez d'autres espèces piscicoles.
C'est que l'on appelle "une marmite". Il n'est pas rare de pouvoir suivre le déplacement des carpes grâce aux marmites qu'elles provoquent ... Ces marmites vont vous tracer le chemin qu'empruntent nos carpes pour se nourrir, sachant que cette route est bien souvent toujours la même et elle s'effectue toujours aux mêmes heures.

Les obstacles immergés

Ce sont des " hotspots " rêvés pour prétendre attraper une carpe :
une souche, une branche, un groupe de roseaux, des nénuphars, un îlot au milieu du plan d'eau, un jet d'eau, les pilasses d'un pont, ...
Autant d'endroits calmes et qui regorgent de nourriture.
Vous pouvez être sûrs du résultat si vous déposez vos lignes juste devant ces hotspots. Observez ces havres de paix si possible à l'aide de jumelles car ils ne sont pas toujours très accessibles pour l'homme, vous y verrez sûrement avec un peu de patience quelques dorsales et marmites révélatrices !

Détectez le sens du vent

Vous devez si possible essayer de vous poster face au vent.
En effet, le vent de face à pour effet de " pousser " naturellement les poissons sur vos lignes.
Il existe 2 raisons à ce phénomène :

- le vent, en créant une activité de vaguelettes à la surface, va générer une oxygénation naturelle entre deux eaux. Le poisson va alors tout simplement remonter pour s'oxygéner avant de redescendre sur le fond.

- Le vent va créer aussi un courant qui va ainsi rapprocher inéluctablement les carpes de vos montages

Une seule contrainte néanmoins : le vent du Nord est a éviter car il refroidit le plan d'eau
et incite les carpes à rester sur le fond sans bouger. (" Vent du Nord, rien ne Mord ! ").
Pour détecter les vents dominants d'un plan d'eau, il suffit parfois de regarder la courbure naturelle des arbres.
Elle vous en indiquera leur sens.

Prenez la température de l'eau

La température de l'eau est très importante pour estimer l'activité des carpes.
Lorsque l'hiver se rapproche et que les carpes ont emmagasiné durant l'automne une quantité suffisante de nourriture pour attaquer la saison froide, il faut être attentif à la température de l'eau pour espérer encore prendre quelques belles prises.
En dessous de 10°, attendez-vous à des départs moins nombreux et diminuer largement votre amorçage car les carpes sont réellement moins actives, ne se laissant plus trahir par leurs marmites ou autres sauts ...
En dessous de 4°, il devient quasi impossible de tenter la moindre carpe. Contrairement aux préjugés, la carpe n'hibernne pas mais simplement ne se nourrit plus.


 
Prenez le fond et repérer les reliefs

Pouvoir visualiser les marches, les dépressions, les reliefs, les plateaux et les crevasses, tous les "hotspots" ou changement de la topologie du fond qui pourraient attirer les carpes est primordial.
Utilisez dans ce cas un market float équipé d'une antenne à ailettes.
Le principe est simple : montez un plomb coulissant de 80 à 100 g sur le corps de ligne et attachez le marker float à l'extrémité du fil.
Pour déterminer la profondeur du poste et dès que le montage est sur le fond, ramenez votre fil doucement jusqu'à ce que le market float bute sur le plomb.
Ensuite, mesurer la distance qui sépare votre moulinet du premier anneau de votre canne (40 cm par exemple).
Donner du fil en comptant très exactement le nombre de sections de 40 cm. ce qui aura pour effet de faire remonter le marker float.
Dès que vous visualiser le marker float et que vous avez lâché 10 sections de fil par exemple,
c'est qu'il y a 4 mètres de fond là où vous avez déposé votre montage.
Enfin, ramenez doucement le market float. S'il coûle à nouveau, c'est que vous venez de trouver une fosse, s'il remonte et se couche vous êtes sur une marche.

Thème: Stratégie et tactique de pêche Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags:

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2019 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
juju
Google
Domaine des Carpes Sauvages