Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17983 photos 1412 albums
9 enduros 0 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche de la carpe associés au tag dadou

Articles de pêche de la carpe associés au tag dadou

Flux RSS des articles de pêche de la carpe associés au tag dadou

Petite fin d'après-midi tranquille

Votez pour cet article:Je vote pour cet article9
Article de Dadou publié le 16 Juin 2012 à 14:01 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Nous somme en semaine lorsque je reçois un message de mon collègue de pêche Jon ou je lis qu'il ce rendra vendredi en milieux d'après-midi aux étangs Sainte-anne pour tenter une fois de plus l'étang « Brondeau » dont la difficulté est le défit d'y sortir quelques belles carpes lui trotte dans la tête, depuis la découverte de ce plan d'eau. Il me propose de le rejoindre, si je le peu pour partagé cette fin d'après-midi vendredi aprés mon taf, Je lui répond que oui aucun souci cela me permettra de décompressé un peu de cette semaine qui fut physiquement assez fatigante.


Vendredi enfin, jours de la semaine que j'apprécie le plus avec le W-E c'est donc juste après mon taf est après avoir mise en ligne un de mes récits de pêche sur le net, que je me prépare à rejoindre mon collègue aux étangs, ni une ni deux le matos qui était en stand baille depuis ma dernière sortie est chargé dans la voiture, direction l'étang ! 15h30 je retrouve Jon et Sarah sa femme qui sont arrivées peu de temps avant moi, car Jon montait seulement ces cannes. Il y avais maintenant plus de postes sur ce plan d'eau depuis que mon AAPPMA ont préparer des emplacement en vu d'un concours de pêche au coup en juillet, je décide de m'installer sur la gauche de Jon ou j'y placerait 2 cannes dans le Brondeau est une canne dans l'étang Job qui est monté en eau en raison des dernières pluie de ces jours-ci, car je sait que lorsque l'étang monte de quelques centimètres celui-ci rameute une bonne partie des poissons qui vienne profité de la nourriture ce trouvant dans les herbiers immerger.


Pour commencé ma pêche je prépare mes 2 cannes ce trouvant dans l'étang Brondeau avec comme esche, l'une d'une bille au sirop de pêche le tout placé dans un petit sac soluble avec quelques billes écrasées et une petite poignez de pellets , est fait de même avec l'autre montage a la différence prêt est que j'esche celui-ci de 2 lupins est une noix tigré est rajoute dans le sac soluble garnie de pellets un peu de booste hot démon. Les 2 montages seront envoyer droit devant moi a une distance d'environ 40 mètres. Pour la canne placé derrière moi dans l'étang Job , une simple bille flottante de 10 mm aux couleur fluo jaune décollé de 10 cm en raison du fond encombré, sera placé juste sur un petit tapis de pellets et billes coupé en deux.

 

                                 

                                 


Une fois en place je me pose assis au côté de Sarah à papoté pendant que Jon lui termine de s'installer est d'y préparé son poste avec un amorçage à base de graines diverses.

 

                                    

 

16h30 une touche ce produit sur ma canne placé derrière nous dans le Job , il y a de l'activité sur le coup en bordure, 10 minutes plus tard une belle petite tiré n'oblige à me levé est constate que mon swinger est descendu, je ne touche rien est observe le fil qui ce tent doucement , ferre est pique mon premier poisson de cette après-midi , une belle brème aux couleur bien foncé est arborant sur tout le corps des boutons de noce. Petite photo s'impose avec ce superbe cyprin qui rejoindra son élément naturel sans souci. Je replacerait mon montage à l'identique .

 

                                  

 


Le temps passe est le soleil joue par moment à cache cache avec les nuages, nous passons du frais au chaud en quelques secondes, Sarah qui est aussi gourmande que moi, nous sort un petit paquet de bonbon de trajibus, est lorsque je vois la taille de ces bonbons au diamètre d'une bille de 15 mm, l'idée d'en placé une sur un de mes montages me traverse l'esprit. N'y une n'y deux je retire une canne qui était en place sur l'étang Brondeau pour y escher cette appât peu banal qui était aromatisé à la fraise, puis lance le montage le plus loin possible face à moi !

 

                                  


17h30 une touche retour ce produit en moins d'un ¼ heure, sur la canne escher de ce bonbon au coup sucré, ferre est pique de nouveau une jolie brème aux couleurs clair est au ventre bien rond, Comme quoi même les poissons son gourmand. Comme pour la première une petite photo souvenir s'impose, est remise à l'eau de la belle pour le plaisir des pêcheurs au coup. Je replace un autre bonbon toujours avec le même arôme, puis relance un peu moins loin ce coup-ci. Je décide de placé un autre bonbon dans un seau histoire de voir son effet de dissolution, ou seul au bout d'un ¼ heure le colorant rouge ce disperse est laisse place à un une gelé de consistance molle assez sucré pour intercepter un poisson en vadrouille !

                                              

                                 

                    

                                 

 

Jon qui n'a eu qu'un satané chat au bout d'une de ces lignes qui lui a fait une salade de fruit au niveau du bas de ligne , s'absente quelques minutes pour ramener sa femme Sarah qui ne restera pas avec nous pour terminé la soirée. 19H50 alors que nous avons la visite d'un ancien membres d'evolution-carpe-54 un départ en furie ce produit sur une de mes canne placé sur la bordure de l'étang Job , je me lève sans courir car je ne veux pas prendre le risque de me percé les pieds avec les multiples mini souches d'arbustes qui dépasse du sol, surtout avec des baskets au semelle fine. Une fois derrière la canne je comprend de suite que le poisson qui a longé la bordure a coupé net le fil certainement sur un rocher ou autres objets tranchant, dommage, mais avec mon montage hyper simple, le poisson ne gardera que le bas de ligne de 10/12 cm en bouche sans traîné derrière lui le plomb, qui ce décroche au moindre problème.


Je refait le montage au plus vite est une fois celui-ci de nouveau en place je réamorce avec quelques pellets et un peu de maïs doux en boîte pour ne pas perturbé les poissons présent sur le coup ! 21H15 une nouvelle touche ce produit une fois de plus sur la canne placé sur l'étang Job , ferre est pique une superbe tanche qui ce décrochera toute seul en bordure, dix minutes plus tard c'est la même canne qui déroule avec une fois de plus une tanche un peu plus petite que la première, décidément la monté des eaux porte ces fruits.


Il est environ 22h30 lorsque nous décidons de plier, le résultat dans l'étang Brondeau n'a pas eu l'effet désirer, car aucune touche pour Jon mis à part ce satané chat, est juste une brème pour ma part dans ce plan d'eau qui recèle pourtant de superbe carpe vierge pour certaines de toutes piqûre. Jon repartira un peu dégoûté mais cela le motive encore plus davantage a y retenter sa chance.


Quant a moi je me lance le défi d'y sortir quelques carpes avant la fin du mois est de prouver à mon collègue de pêche le potentiel de cette étang. Affaire à suivre !

Dadou

Thème: Passion de la carpe | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 3 commentaires
Tags: -

Nouvelle nuit à l'étang Thiriet, nouveau défi !

Votez pour cet article:Je vote pour cet article8
Article de Dadou publié le 15 Juin 2012 à 14:51 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

                                                                     Peche de nuit à l'étang Thiriet du 09 au 10 juin 2012

 

                               

 

 

Enfin nous y voilà , cela fait 4 semaines que j'attend ce W-E avec impatience ou je suis fin prêt pour une nouvelle pêche de nuit au grand étang Thiriet et ainsi me lancé un nouveau défit essayer de faire une fois de plus du poissons , mais ce coup-ci hors période de fraie, et modifié un peu mon approche en rapport à ma dernière sortie sur ce plan d'eau réputé difficile !

 

Samedi 4 h comme d'habitude et je ne sait pas si c'est un toc ou simplement du stress mais j'ai une nouvelle fois passé une nuit très courte a peine 2h30 de sommeil, et lorsque mon réveil ce met a sonner , j'ai une impression de ne pas avoir dormi, sale sensation tout de même , bref je me lève , un petit coup de lavage sur la tronche , un café vite fait et froid de plus , est fidèle a moi même je me met à préparer mon matos comme d'habe au dernier moment , quel galère je le sait mais c'est comme sa !

 

Une fois le matos chargé dans la voiture à pas de chat pour ne pas réveillé ma douce , je file illico à l'étang ou le jour commence doucement à ce levé , une fois à l'entrer du plan d'eau , je décide d'y faire le tour histoire de voir si personne ne ce trouve sur le poste que je convoite depuis le début des pêches de nuit autorisé sur ce plan d'eau , à mis chemin je rencontre Tof mon beau-frère qui lui venais d'arrivé peu de temps avant moi , est y avais installer juste son rod-pod .


Après avoir papoté de tout est de rien ainsi que stratégie de pêche , je file direction mon poste car je sait que je ne suis pas une flèche pour monté tout mon matos , est voulais préparer tout est ainsi pouvoir me reposé un peu . Une fois sur place je suis surpris pas le nombre impressionnant de chasse de perche en bordure, je me penche en bordure et aperçois avec la faible lueur du jour des bancs de plusieurs milliers d'alevins de la taille d'une demi allumette patrouiller entre les branches et herbiers qui ce trouve mi-immerger dans l'eau, voilà donc le pourquoi ! Parfait car pour passer le temps qui semble très long lorsque l'on pêche la carpe seul (pour le moment car l'ami Jon lui me rejoindra plus tard en soirée) j'avais pris avec tout mon gourbi une petite canne au coup de 4 mètres monté d'une ligne toute simple en 14/100° en direct .


La première chose qu'il me vient à l'esprit est de préparé le poste en premier lieu contrairement à d'autres carpistes qui pressé monte leurs rod-pod et lance leurs lignes sans vraiment bien préparer leurs coups de pêche est ainsi passe à côté d'une bonne approche est oubli le détaille qui peu faire la différence dans les première heures de leurs pêche . Bref je commence à scruté la surface de l'étang qui est aussi lisse qu'un miroir de maison.

 

 

                                

 

 

J'aperçois quelques beau saut de carpes ici et la sur la totalité du plan d'eau sans vraiment définir si il sont des poste à carpes , ou seulement des passages, beaucoup de petit blanc aussi qui dans leurs gobages provoque des petits rond en surface qui donne l'impression qu'il pleut légèrement, cela est bon signe pour moi sur l'activité des poissons en générale.


Je jette un petit coup d'oeil sur la bordure ou l'herbe et les iris d'eau au couleurs jaunes moutarde ont repris possession des lieux qui ont bien changé en seulement 4 semaines, je décide donc d'y faire un petit nettoyage pour y placé mes cannes qui ne son plus posé sur rod-pod mais sur pique individuel , plus facile pour prospecter chaque spots qui ce trouve toujours assez éloigné aussi bien en distance qu'en accessibilité. Est me voilà improvisé paysagiste , je coupe avec mon petit couteau de poche l'herbe folle qui coupe bien les doigts et retire quelques tige d'iris ou malgré toute mon attention pour ne pas retiré les racines ou ce trouve une biodiversité essentielle à la vie de cette étang, quelques une fini par cédé à une pression un peu plus forte de ma part , j'en profite pour y regarder ce qui si trouve , est découvre sans grande surprise quelques petites gammares, des toutes petites bestioles diverses ainsi que de belles écrevisses , nourriture de base qui rentre dans l'alimentation de nos belles carpes! Je replacerai les racines qui ne sont pas trop abîmé un peu plus loin sur la bordure qui ce trouve sur la gauche de mon poste , quant aux autres seront poser à même le sol proche du bord pour que les petites bestioles retrouve d'eux même leurs élément naturel. Ces quelques observations seront très utile leurs de mes prochaines pêche sur cette étang !


Une fois ma place plus propre et bien dégagé, je monte mon biwy en cas ou car météo France avais annoncer pour aujourd'hui un peu de pluie local. La lumière du jour qui maintenant est bien présente montre dans ce ciel ici est là de gros nuages chargé de flotte , est préfaire mettre tout mon matos à l'abri ont ne sait jamais ! Une fois tout en place je peu enfin préparer ce pour quoi je suis venu mon coup de pêche, pour commencé je décide de sondé le secteur ou leur de ma dernière nuit j'y avais trouver un haut fond, un spot qui sent le poisson mais je voulait connaître son étendue réelle est ainsi être parer de nuit à replacé à l'identique mes montages dans une faible obscurité, ce qui n'est souvent pas facile surtout de nuit.


C'est donc pendant presque une bonne demi-heure de sondage que je me fait une réelle idée de ce haut fond qui n'est pas trop large , mais révèle un point positif , c'est qu'il ce trouve seulement à moins de 50 mètres du bord est proche d'un arbre aux branches immerger, parfait pour un amorçage des plus précis. Une fois l'endroit le plus propice trouvé pour y placé mes montages, j'amorce la zone ou ce trouve mon marqueur avec 80% de blé et 20 % de maïs de paysans préparer la veille est encore chaud d'une bonne odeur tenace de blé cuit qui ne va pas déplaire aux cyprinidés du secteur. Pour mon avis personnel le faite d'y incorporé autant de blé est un atout sur la recherche à long terme sur des poissons difficile et méfiant est provoque une bonne concurrence alimentaire à tout niveau, le maïs lui fera le petit plus de sélection qui je pense attirera les plus gros poissons par curiosité. Une fois un demi-seau balancé je complète le tout avec quelques billes diverses étaler en cercle un peu plus loin de la zone d'amorçage .


Entre temps face a moi ou ce trouve Tof , j'aperçois mon frère qui lui devais partagé cette session en ma compagnie, mais au dernier moment il en avais décidé autrement pour finalement pêcher en compagnie de Tof est ainsi profiter du bateau amorceur de celui-ci, mais bon chacun ces choix, cela laisse à réfléchir. Je me pose un peu est c'est sur mon siège que je prépare mes montages, dont je remplace tout mes bas de lignes est hameçons pour avoir un piquant parfait, ce que je fait toujours lorsque je pêche en nuit dans cette étang pour augmenté mes chance de réussite et ne laisse surtout rien au hasard.


Pour ce W-E je ne pêcherait qu'à 3 cannes au lieu de 4 autorisé. Une fois mes montages fin prêt est vérifier avec précision , j'esche pour débuté la 1ère de 3 grains de lupins que j'avais booster au hot démon , puis place l'ensemble sur la droite du poste amorcé ou ce trouve toujours le marqueur pour une précision parfaite. Ce montage ce trouve non loin des branches d'arbres et du coup m'oblige a serré un peu plus le frein de mon moulin pour ne pas avoir de mauvaise surprise. La 2ème canne elle sera escher d'une fameuse bille pêche Melba boosté dans un jus de sirop d'arôme pêche trouvé en grande surface pour moins d'un € , dont j'ai décidé d'y faire un test histoire de voir a soulagé mon portefeuille sur des booster spécifique vendu dans les magasins de pêche est qui sont pour moi uniquement des produits plus ou moins efficace! Ce montage sera lui placé toujours sur la droite du marqueur mais au-dessus de celui-ci , juste pile poil sur le haut fond , ou le toc du plomb de 120g m'indique que celui-ci est super bien placé . Reste la 3ème canne que je esche d'une bille flottante au couleur jaune fluo de 10 mm que je placerait aussi sur le haut fond à la gauche du marqueur , puis retire celui-ci pour ne pas lors d'un départ que le poisson traîne l'ensemble au risque de ce blesser.


Maintenant je peu vraiment souffler , je jette un coup d'oeil à ma montre pour voir par curiosité le temps que j'ai mis , est je ne suis pas surpris de voir 9h10. 5H de préparation j'ai fait fort sur ce coup-là ! Le soleil qui était si timide ce matin commence a faire son apparition est du coup disperse les nuages pour laisser place à un ciel bleu , encore une fois merci météo France pour vos prévisions bidon. Le calme règne sur mon secteur ou seule le bruit des piafs et les clapotis des chasses de perche dans les bancs d'alevins perturbe ce silence. Vue le nombres impressionnant de perche sur le secteur je décide pour passé le temps de les tentées à la canne au coup est pour ce faire j'avais tout prévu avec une boîte remplie de bon vers de fumier ramassé par mes soins quelques jours avant .


Je esche donc ma ligne d'un de ces vers bien remuant est bien juteux qui je pense ne laissera pas les belles zébrer indifférents , mais malgré une bonne heure de pêche à tenté en vain de les décidées à mordre , je comprend qu'il était inutile d'insister , car elle était focalisé sur une seul et unique proie qu'est les alevins. Frustrer de ne rien faire pendant tout ce temps , je décide donc de me rabattre sur la pêche des poissons-chats qui sont eux certainement moins regardant. Je règle mon flotteur de façon a faire évolué l'appât au ras du fond ou ce trouve les minous. Quelques petites touches timide survient seulement au bout d'une bonne vingtaines de minutes , je reste assez surpris car du chat il y en a profusion dans ce plan d'eau ! J'arrive tant bien que mal a piqué mon premier minou qui lui ne ce gêne pas pour me piqué la main à son tour, je peste ce que je peu sous la douleur de ce satané poisson que je place dans un seau après avoir enlevé l'hameçon qui était partie profondément au fond de sa gorge.


Je replace ma ligne au coup au même endroit est comme le premier le temps passe avant d'attraper un nouveau membres de sa famille, bizarre bizarre peu de chats dans le secteur serait ce le concours de chat qui ces dérouler quelques jours avant à porter ces fruits ? Je doute , quoi qu'il en soit je m'aurait que trois satané chats dans mon seau en 1h30 de pêche. Entre temps mon frère vient me rendre visite avec certainement une idée derrière la tête , est au fil de la discussion mes doutes fut fondé car il me taxe une vérine de mes lupins. A son départ je reprend ma pêche au coup en vain car même les chats ne son pas décidé à mordre, décidément je ne suis pas fait pour pêcher au coup, mais je n'ai pas dit mon dernier mot faut pas déconner.


Il est 11h30 alors que je m'apprête a posé ma canne au coup derrière moi , une touche timide ce produit sur une de mes cannes à carpe, celle positionné sur la droite du spot, j'observe attentivement cette canne lorsque je vois le swinger descendre lentement par saccade, puis plus rien ! Je décide donc de retendre doucement le fil , lorsque celui-ci retombe aussitôt , il y a pas de doute il y a bien un poisson au bout du fil , je prend la canne en main puis mouline lentement jusqu'à tendre légèrement le nylon pour du bout des doigts tenté de voir si celui-ci touche la ligne ou et vraiment au bout , un toc me confirme que le poisson et pris , je ferre et après un tout petit combat je met dans l'épuisette ma première petite carpe de cette session, avec la bille booster au sirop de pêche .

 

 

                                    

 


 

Comme je suis seul, cela ne va pas être évident de faire une photo car dans la précipitation du matin ou plutôt avec encore les yeux pas mal collé j'avais oublié de prendre le pique qui me sert de trépied pour mes photos/vidéos, quel galère. Je laisse donc la petite mémère dans l'épuisette qui ce trouve dans l'eau, pour chercher une solution à mon problème ! Finalement je trouve dans mon sac un pique provisoire est installe tant bien que mal l'appareil qui tient en équilibre , c'est après quelques teste dans le vide que j'arrive a trouvé l'angle exacte pour prendre enfin la belle qui a eu le temps de ce reposé est de me laissez prendre une petite photo !


Juste au moment ou je prend la photo une belle tiré sur la canne poster en extrême droite du spot, mon swinger recommence a descendre d'un coup puis remonte doucement , je me presse de remettre la petite carpe dans son élément , pour m'occuper de l'autre canne, ferre amplement est sent de suite qu'il s'agit d'une brème que je ramène en bordure pour la décrocher , je suis surpris de voir qu'elle aussi a succombé à une bille pêche Melba arôme sirop, prend une photo aussi de la belle , mais raté pour celle-ci l'appareil tombe au sol, dommage, je remet dans la foulé la brème dans son élément !


Il est maintenant 12h10 il est tant pour moi de cassé la croûte, est entame la petite salade de pâte préparer avec amour par ma petite femme Barbara . 10 minutes plus tard alors que j'ai encore le nez dans mon assiette, une nouvelle touche ce produit sur la dernière canne que je vient de relancé , comme les 2 autres canne avant le swinger retombe au sol, décidément je suis abonné aux brèmes, est me dit que si il y à brèmes il y à carpes , ferre est bingo pose une nouvelle brème sur mon tapis , pas de photo pour elle ce coup-ci , et la replace directement dans son élément, la belle à succombé au lupins boosté hot démon.


Le début d'après-midi ce passe tranquillement, est le coup de barre ce fait sentir, mais je ne voulais pas fermé l'oeil surtout en pleine après-midi ou il peu y avoir du passage , ont ne sait jamais , alors pour évité de piqué du nez je décide de reprendre ma pêche du chat au coup, mais ce coup-ci tente d'amorcer la bordure ou je pêche avec un peu de blé et quelques petits pellets, j'esche mon hameçon non pas d'un ver de fumier bien trop dur a retirer du fond de la bouche des chats , mais d'un grain de maïs doux avec comme arôme une petite goutte de hot démon , les prises ne tarde pas à ce suivre au bout de 2 h de pêche je remplis un demi-seau de ces satanées poissons qui ont une façon propre de ce dandiné de façon a vous piqué les mains.

 

 

                                    

 


 

Je décide d'arrêter le massacre et jette toutes ces petites bêtes derrière un buisson qui ce trouve hors de porté des yeux est des pieds maladroit des promeneurs ou pêcheurs. Il est 15h10 lorsque j'enregistre une belle tiré sur la canne qui est placé sur la gauche de mon spot , le poisson me prend un peu de fil , je ferre est pique une jolie tanche d'environ 2 kg aux couleurs or, je suis ravi de voir que celle-ci à succombé par le charme de cette bille pêche machin truc arôme sirop, trop bon ! Je replace le cyprin dans son élément sans prendre le risque d'une photo de cette savonnette vivante.


Nous somme en milieu d'après-midi, est je reçois la visite de l'ami Tintin, un collègue de travail est membre d'Evolution-carpe-54, Il était venu en repérage histoire de faire une petite nuit tranquille au bord de ce plan d'eau après avoir fait quelques jours auparavant d'une petite semaine à Saint-cassien ou il eu peu de résultats, mais une bonne expérience dans un cadre magnifique, seul point négatif à son séjour fut un nombres impressionnant de déchets sur ce lac mythique qui eu à une époque lointaine son heure de gloire. Bref après avoir papoté un petit moment il repart chercher son matos pour partagé cette session sur un des postes qui ce trouve sur ma gauche !


L'après midi fut sous le signe du passage, rare sur cette partie d'étang ou je me trouve car pendant que je relevait mes lignes pour préparé mon amorçage du soir à base de graines, un jeune arrive doucement à travers les buissons et les roseaux, me regarde surpris et me demande si je pêche la carpe ? Est si j'ai l'intention d'y passé la nuit ? Je lui répond que oui, puis me rétorque « bin tan-pis, ont va ce mettre plus loin que vous ! » Le gamin fait demi-tour et j'entend un autres pêcheur qui certainement l'accompagnais dire « puta... y toujours quelqu'un ou ont veux aller ». Je rêve il est 17h est des poussières est les gars arrive seulement à cette heure, de plus ce plaint de n'avoir pas de postes (amorcé par les autres), belle mentalité Messieurs !


Bref Je retourne à mes occupations est me prépare à recommence le même amorçage à base de graines , après avoir de nouveau sondé mon poste pour y trouvé le spot qui je l'espère sera productif cette nuit. Pendant que j'amorce l'ami Tintin arrive est le vois partir sur les postes de gauche , ou je n'ai même pas eu le temps de lui dire « Y déjà du monde mon ami », quelques secondes à peine je le voir revenir est me dire « y a plus de place derrière », je lui propose donc de ce placer sur un des postes à ma droite hors secteur de nuit, est lui donne l'autorisation de s'y placé « autorisation de garde pêche particulier dont je suis » donc aucun soucis pour lui ! Pendant que mon collègue de droite s'installe , je continue d'amorcer le peu de graines qui me reste lorsque je reçoit la visite de l'ami Jon qui partagera la nuit de pêche avec moi, après salutation d'usage Jon prépare son poste avec un mélange de graines diverses aprés avoir sondé ici et là sans vraiment trouve le spot qu'il lui faut ! Après tout sa repart pour revenir plus tard vers 23h pour terminé la session avec moi !


Je termine donc de placé mes lignes avec chacune d'elle une billes au sirop, et m'installe assis confortablement dans mon siège à regarder la tribu qui depuis ce matin qui se son installe sur la droite de Tof est ont fait un bordel monstre, entre cris, chansons aux noms d'oiseaux, de musique à fond la caisse, sans compter les coups de tronçonneuse pour coupé quelques brindilles, le rêve du pêcheur qui veux pêcher tranquille quoi ! Je finirait par fermé les yeux bercé par le calme qui m'entoure. C'est au alentour de 23h que j'ouvre un oeil lorsque je vois déboulé les bras chargées l'ami Jon qui ce presse de mettre ces lignes à l'eau sur les zones qu'il avais amorcé cette après-midi, puis nous siroteront 3 ou 4 petits verre d'alcool pour fêter l'anniversaire de mon collègue du moment .

00H30 pile poil une petite tiré ce fait entendre sur une de mes cannes, puis 20 minutes plus tard un départ directe ce produit sur cette même canne , la bille au sirop a encore frappé, je prend ferre la belle qui ne semble pas vilaine à pripriori, jarrive à tourné le poisson des branches de l'arbres qui ce trouve non loin de la berge ou je pense qu'elle était son objectif, puis avec un calme olympien vers sans encombres les 2 autres lignes qui ne sont pas très loin l'une de l'autres est ainsi évité une salade de fruit toujours contraignant à refaire de nuit !


Le poisson ne semble pas voulois ce laissez faire et me donne du fil à retordre, alors que l'on crois la belle fatiqué, c'est de nouveau une pile de nerf qui ce remet en route , 10 bonne minutes plus tard la belle ce retrouve enfin dans l'épuisette, heureux d'avoir mener ce surperbe combat avec cette commune de type rivière aussi nerveux dans l'eau que hors de l'eau ! Après quelques photos le cyprin retrouve son élément naturel. Jon enresgistra lui aussi quelques petites touches sans vraiment un départ, et piquera son premier poisson qui fut un chat !

 


 

                                     

 

                                   

 

                                    

 

 

2h35 une nouvelle fois une de mes cannes se met en action, mais vu la position de mon swinger je pense de suite à une bréme , c'est après avoir pris contact avec le poisson que mes dire fut fondé , un beau plateau d'environ 2 kg rejoindra son élément directement sans passé sur mon tapis, cette gloutonne des fonds vaseux avais elle aussi succombé a ma bille sirop !


Il est au environ de 4h et nous somme sur le point de vouloir allez nous couché lorsque au loin nous entendont le bruit d'un détecteur qui s'enballe, la lumière bleu du led nous indique qu'il s'agit du poste de Tof. Personne ne daigne à ce levé, cela fait maintenant 5 bonne minutes que le poisson lui prend du fil , puis ralentie pour ce stopé net , c'est a ce moment la que tof réagi et sort enfin de son bywi , ce dirige vers ces cannes ou je pense qu'il n'y a plus rien ! Difficile de là ou nous sommes de distinguer quelques chose dans l'obscurité, je passe un coup de fil a Tof pour les renseignement sur cette prise , est nous sommes supris de la réponse donné « non c'est rien ce n'est qu'une branche », ouai bon le réveil est difficile tof ! 20 minutes plus tard une nouvelle fois une de mes cannes rentre en action toujours sur un départ timide puis directe , ferre et pose sur mon tapis ma 3ème carpe de cette session. Difficile de vouloir ce couché après sa , mais la lueur du jour commencelégèrement à faire son apparition et la grosse fatique aussi, zou tout le monde au lit.

 

 

                                     

 

                                    

 


 

Il est 6h lorsque j'enregistre une belle touche retour qui me tire de mon sommeil, ferre un peu maldroitement en raison de mon état larvére, est pique une belle bréme du même gabarie que les 2 autres auparavant, elle ce décrochera finalement toute seul en bordure. Je rejoint mon lit pour terminé ce qui me reste a dormir , lorsque plus tard une nouvelle fois un de mes swinger ce met a tombé , cela bip quelques minutes avant que je décide difficilement à me lever , une fois derrière la canne plus signe de vie , je décide de retendre la ligne est d'attendre quelques minutes , mais rien ne ce passe , ok je retourne au lit !


Il est environ 9 h lorsque j'ouvre les yeux pour de bon, non pas que j'ai récupérer mon sommeil , mais simplement qu'il était intenable de tenir dans le biwy par forte chaleur , est dire qu'il avais annoncé un dimanche sous la flotte, même Jon qui a l'habitude du soleil ne tient plus, de plus j'en un de mal de tête terrible. Jon décide de vérifier ses montages et je fait de même, est m'apperçois lors de ma dernière touche ou le swinger, j'avais oublié de remettre le détecteur en route lorsque j'ai retendu la ligne, résultat je retrouve mon montage à plus de 150 métres du hot spot est par chance le poisson c'est décroché avant d'entamer les 100 métres qu'il restait sur mon moulin, comme quoi sur ce coup-là je me suis pris pour Tof ! Le reste de la matinée sera tranquille , ou seul Jon décrochera une belle tanche en bordure, en ce qui concerne l'ami Tintin qui ce trouvais sur ma droite , lui fera capot , mais pas totalement car il sortira tout de même une bonne cinquantaines de chats de l'eau à la canne au coup.


Conclution de cette nouvelle session , encore quelques testes pour moi a faire est une nouvelle approche a prévoir pour sortir d'avantage de carpes sur ce secteur qui n'a pas fini de me parler. Grand merci à Jon d'avoir pu partagé le reste de cette session en ma compagnie , est grand merci à Thierry (alias Fréretoc) d'être venu nous rendrent visite.

Thème: Pêche de nuit | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags: -

Petit matin prometteur 1ère partie

Votez pour cet article:Je vote pour cet article11
Article de Dadou publié le 2 Juin 2012 à 20:46 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

                                   

 

Depuis un certains temps déjà, et suite à une session en compagnie de mon ami Capone, sur un étang proche de Dijon, ou ce carpiste ou la réputation n'est plus a faire, m'avez surpris par ses idées et ses techniques à faire rager tous les fabriquants de matériels à carpe. En effet lors de cette session j'ai appris beaucoup de cette homme et surtout ma appris ou si je peut dire ma apporté une remise à niveau sur mon approche , mais surtout m'apprendre a utilisé peu pour faire beaucoup !


Je ne peut dévoilé cette approche car il faut le vivre est partagé tout ça à ses côtés pour vraiment apprécier la théorie et la pratique , bref lors de cette session , Capone qui n'aime pas faire les choses comme tout le monde avait un petit plaisir personnel, celle de placé toujours une petite canne à truite en canne isolé en complément des ses trois cannes a carpe.


Il m'avait donc demandé de prendre avec tout mon gourbi , une petite canne a truite histoire de ce faire plaisir, c'est donc avec une certaine inquiétude que j'embarquai avec moi cette canne qui je me doute devait servir a quelque chose, dont l'utilité d'y attrapé des carpes me passe part l'esprit !

Pour moi qui pense comme certains d'entre nous qu'une canne à carpe reste une canne à carpe et qu'une canne à truite reste une canne à truite, d'où la souplesse ainsi que la résistance entre les deux ont une grande différence de marge et une capacité limité pour cette dernière. Bref sur le coup je n'y croit pas de trop, mais reste tout de même sur mes réserves car je connaît les talents de ce carpiste chevronné.


C'est donc en milieu de semaine que je me cale une petit sortie matinal de quelques heures juste avant d'aller au travail. Mercredi matin fera l'affaire et pense certainement me rendre en étang, en jours de semaine il y a toujours moins de monde donc moins de pression de pêche. J'avais dans la tête d'y pêcher la carpe avec une seule canne et d'y essayer quelques postes de bordure, me faire plaisir une fois de plus avec la méthode capone (pêcher dame carpe à la canne à truite), mais j'avais un peu modifié cette approche par un montage tout simple , c'est a dire que j'avais monté un petit flotteur coulissant histoire d'avoir juste un petit visuel sur des touches hyper discrète, puis une petite olivette de 10 gr pour posé mon montage tout en douceur, comme bas de ligne je garde le même que sur mes cannes à carpe, et mon délire et fin prêt !

 

                                 

 

Mercredi 5h20 je charge la voiture, canne à truite, seau de blé préparer 2 jours avant , mon épuisette sans oublié le plus important le tapis de réception , allez zou direction l'étang ou un léger brouillard y est bien présent , une fois sur place je jette un coup d'oeil vite fait pour voir si il y a déjà quelques pêcheurs en place à cette heure , et remarque un scooter à l'entrée des plans d'eau je décide donc d'aller au renseignement lorsque je me rend compte qu'il s'agit de mon frère . Après salutation je lui demande si il a remarqué de l'activité il me répond que oui surtout en bordure, parfait cela m'arrange, reste maintenant à me trouvé un bon petit poste pour débuté cette matinée est me dirige donc en premier lieu sur une petite anse de l'étang que je connaît bien en raison de son fond (environ 1m) assez encombré en feuilles et herbiers ou les carpes ont pour y habitude d'y faire un tour lorsque la pression de pêche et quasiment nul .


Une fois sur place je remarque en effet un peu d'activité ou quelques petites bulles remonte en surface , mais dés que je m'approche au plus prêt de la bordure du plan d'eau, tout s'arrête net. Décidément même a pas de loup elle se méfie ! Je vais tout de même tenter le coup sur ce petit poste est commence à monter ma petite canne à truite, puis l'esche d'une bille flottante et lance l'ensemble à environ 5 mètres devant moi sur un petit amorçage d'une poignée de blé et quelques petit pellets de 7 mm, puis pose ma canne sur un pique pour évité d'avoir la bannière de la tête de ligne faire un arc de cercle et ainsi voir mon flotteur glisser lentement et me donner l'impression de fausses touches.

 

                                                   


Cela fait maintenant une bonne demi-heure que je suis installé , l'activité des poissons avait repris depuis bien ¼ heure, je regarde mon flotteur qui commence a tressauté légèrement sur place, je me rapproche un peu car je suis restez en retrait pour ne pas perturbé le coup, pose ma main sur la canne. Je vois le flotteur coulé puis remonté une première fois sous la tension d'un poisson qui a certainement goûter l'appât, puis encore une nouvelle fois, d'un geste ample je ferre et prend de suite contact avec mon premier poisson de cette matinée ! Je suis au ange encore une fois cette canne a truite a fait son action, le poisson qui a été surpris fille hors du secteur en provoquant une traîner de bulle énorme, puis se dirige vers le large. C'est après un bon petit combat d'un bon ¼ heure qui se termine en bordure sur la gauche de mon poste , qu'une belle petite commune pose sur mon tapis de réception ou mon frère me prendra en photo avec la belle avant de lui rendre sa liberté .

 

                               

 


Entre temps mon beau-frère Tof (hé oui décidément la famille ces donner rendez-vous ce matin, ce qui est rare !) Bref Tof me demande ou je me trouve ? Je lui dit juste à l'angle du plan d'eau et lui dit tu n'a rien vue je pêche juste avec une canne a truite ! Je vois son regard étonner et me dit clairement « tu a craqué », non pourquoi j'avais juste envie de me faire plaisir en sensation forte .

Après avoir papoter de si et de cela sur ma pêche , il prendra le poste ou ce trouve une ligne d'arbres en bordure qui est assez productif en cette saison, il s'installe et déposera toutes ses ligne en bateau amorceur avec un amorçage a base de graines. Peu de temps après s'être installé première déroule pour lui , une commune ce posera sur son tapis !


Il et 8 h lorsque une nouvelle touche survient sur ma petite canne à truite, mon flotteur tressaute doucement sans vraiment filer sous l'eau , je décide donc de prendre la canne en main et tent légèrement la ligne pour sentir si le poisson était vraiment en train de joué avec l'appât , une fois la ligne tendu très très légèrement , je sent un petit toc au bout des doigts , et la d'un seul coup le poisson file d'une de ces vitesse impressionnante , ce qui ma presque valut un doigt en moins. Comme la première elle file au large en provoquant une traînée de bulles, comme la première le combat se fera vraiment en bordure ou elle mettra cette pauvre petite canne a truite a rude épreuve. Au bout de 15/20 minutes de combat intense elle finira dans mes mains pour une belle photo souvenir avant de rejoindre son élément .

 

                                 

 

 Il est 9 h il est temps pour moi de plié car je prend le travail dans 1h30 , je passe voir Tof avant de partie ou celui-ci a posé 3 carpes sur son tapis ce matin , bravo a lui ! Mon frère lui sera capot cette journée ! Plus tard Tof m'envoie un SmS pour me dire qu'il a eu lors de cette journée 5 carpes dont une belle de 14 kg et qu'il avait repris la Miroir un peu linaire que j'avais posé sur mon tapis en début de saison en compagnie de Jon !


Je reviendrait essayer de nouveau cette expérience de cette pêche peu banal sur plusieurs secteurs, et ainsi déjoué la méfiance de certains poissons qui bien souvent se trouve juste devant nos pieds . Merci beaucoup a l'ami Capone de m'avoir appris cette technique peu banale et amusante qui je pense n'a pas fini de parler d'elle !

 

                              

 

                                                                   Affaire à suivre !                                                       Dadou

Thème: Techniques et montages | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags: -

Pêche de nuit du 12 au 13 mai 2012

Votez pour cet article:Je vote pour cet article12
Article de Dadou publié le 18 Mai 2012 à 15:39 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

                                                            Pêche de nuit du 12 au 13 mai 2012 au grand étang Thiriet (54)  

 

                                     

 

Nous sommes vendredi après midi, c'est aprés avoir effectué 160 km avec un aller-retour en Moselle pour y déposé ma femme Barbara et ma belle-fille Mélina chez mes beaux-parents , car ne pouvant participé avec moi a cette première pêche de nuit de l'année au grand étang Thiriet (54) pour faute de place, une fois de retour vers 20 h les préparatifs commence sérieusement , moi qui est toujours pour habitude de préparer mon matos au dernier moment !


Mais pour cette première je voulait être vraiment au top de mes capacités et espérez prendre au moins un poisson de nuit sur cette étang réputé depuis plusieurs années maintenant, assez difficile pour plusieurs raisons , tel que les poissons-chats assez nombreux et voraces qui vous rognent une bille de 20 mm en moins de 20 minutes, et ce depuis peu la venu dans ce plan d'eau de silures introduit illégalement , bref pour celui qui aime les défis il y a de quoi faire sur cette destination de choix !


Une fois mon matos fin prêt, il me reste a attendre gentillement le lendemain matin 6h lieu de rendez-vous pour attendre deux collègues carpistes (Pépé et Aurélio) qui doivent faire aussi cette pêche de nuit ainsi que Sly et son père Pat59 . C'est vers 23 h que je jette un coup d'oeil sur la messagerie de mon forum ou Pépé me dit qu'il ne sera pas présent ainsi qu' Aurélio. Dommage mais bon ! Dans la foulé j'envoie un message a Sly pour lui dire que l'on se rejoint finalement sur nos postes , ou nous seront finalement 5 car Jon lui viendra pêcher une partie de la journée sans faire de nuit !


Les heures ne passe pas très vite et le sommeil ne me gagne pas , je tourne en rond et cela m'énerve un peu, je regarde l'heure 2h30 du mat bon aller je me casse au bord de l'eau au moins j'aurais le temps d'observer le secteur et voir si les carpes y sont en activité nocturne , le temps de charger le matos et hop direction l'étang . J'arrive a l'entrer du grand étang et décide d'y faire le tour histoire de voir si quelqu'un et déjà en place ce que je doute a cette heure !


Personne parfait, je me dirige maintenant sur un petit chemin ou au bout de celui-ci ce trouve mon poste mais je m'aperçois qu'il y a des ornières remplie de flotte et cela va être chaud pour passé avec la voiture. Je décide donc pour tester le terrain et ne pas risqué d'être embourbé de faire le trajet en marche avant , puis revient sur mes pas pour repartir en marche arrière sans trop de mal, une fois proche de mon poste qui ce trouve juste derrière un arbre semis immerger , je coupe le moteur et observe l'étang éclairer par le peu de lune présent dans le ciel .


La nuit et magique car tout les bruits y sont amplifier, face a moi un étang lisse ou j'aperçois ici et la de l'activité en surface qui me semble être de la carpe, devant moi une chasse de carnassiers assez violente dans un remou de bordure, par deux fois un saut de carpe juste sous l'arbre qui ce trouve a ma gauche, le clic clic des petites chauve-souris qui passe a ras de ma tête dans le faisceau de ma lampe frontale. Le calme a cette instant me donne un petit coup de barre et en profite pour me reposé un peu dans ma voiture fenêtre entre ouverte à l'écoute de tout ce qui saute hors de l'eau !


Après m'être assoupis 1 petite heure , j'entend au loin le bruit d'une voiture, puis des phares sur la route qui même sur le secteur de nuit face a moi ! Je jette un petit coup d'oeil a ma montre et pense qu'il doit s'agir de l'ami Jean-Claude et de Pascal qui après un petit coup de téléphone quelques jours avant m'ont dit qu'il serait en place sur le poste en face de moi ! La voiture s'arrête et quelques minutes plus tard j'entend le bruit discret du lance bouillette en action. Il est environ 5 h , il reste encore 45 minutes avant l'heure légale pour pêcher. Pour passé ce temps interminable je commence a décharger le matos de la voiture sur mon poste qui ce trouve a quelques mètres. Pendant le déchargement un petit vent léger et quelques gouttes de pluie commence a tomber, et dire qu'il avait annoncer beau pour se samedi , bref première chose a faire monter le biwy pour placer tout à l'abri !

 

                               

 

Quelques minutes plus tard le jour commence a ce lever et pendant que je me démène a mettre en place mon campement , j'ai la visite de Sly qui avais oublier de lire le Mail de la veille et me dit qu'il m'attendait a l'entrée du village , je lui explique vite fait le pourquoi du comment, puis passe un petit coup de fil a Pat qui lui n'est pas loin pour venir nous rejoindre ! En attendant Pat je montre un poste a Sly pour lui donner un choix de poste ! De retour sur mon campement Pat arrive a grande vitesse mais pas dans le bon sens, Sly lui fera signe pour qu'il vienne nous rejoindre, mais a ce moment la je pose la question a Sly « tu est arrivé a passer dans le chemin pourri ? » Il me répond que c'était chaud mais oui ! A ce moment la le doute pour que Pat lui arrive a passé me turlupine car son véhicule et beaucoup plus lourd que nos deux voiture ! Sly rejoint son père et je continue de terminé mon campement . 10 bonne minutes plus tard j'étend le croisement de roue qui patine à mort et rejoint mes deux collègue pour voir ce qui en retourne. Arrivée à l'entrée du chemin je vois la voiture de Pat partir dans tous sens pour ce sortir de ces ornières boueuse. Le terrain était vraiment trop gras pour qu'il en sorte tout seul, Sly et moi pousseront la voiture pour que Pat prenne finalement l'autre chemin beaucoup moins risqué.


Je retourne a mon poste pour terminé de préparer mes cannes, une fois celle-ci prêt , je décide de sondé méticuleusement chaque endroit de gauche à droite qui ce trouve sur mon secteur pour y trouvé le spot qu'il me faut , c'est donc a coup de marqueur/sondeur que je décelle sur ma droite proche d'un arbre aux branches immerger, une jolie plaque de dur qui s'étend sur quelques mètres et pense sera une bonne tenue à carpes une fois la soirée venue, je laisse donc mon marqueur a cette endroit pour y amorcé 1 bon kg de blé encore tout chaud de la veille. Je place ensuite ma 1ère canne escher d'une bille flottante de 10 mm et une petite noix tigré pour un effet équilibré . Maintenant il me faut trouver un haut fond face à moi ou seront placer mes 2 autres cannes, et c'est a environ 50/60 mètres que je découvre un tout petit haut fond, j'amorce toujours au blé avec en complément quelques bille diverses, puis y place mon 2ème montage escher de deux noix tigré, reste maintenant à trouvé un autres haut fond pour ma 3ème canne , mais impossible de trouver quoi que ce soit de bon sur ma gauche , je décide donc de placer mon montage tout en bordure sous un arbre et d'y amorcer un peu de pellets de 7 mm ainsi qu'un peu de maïs doux en boîte.

 

                                


L'ami Jon arrive entre temps et vient nous saluer avant de s'installer sur un des secteur ce trouvant sur ma droite, Jon ne faisant pas cette nuit y pêchera jusqu'en milieu d'après-midi ou il aura quelques petites tirées sans suite ! Il me me reste ma 4ème canne a placer et pas des moindres car il s'agit d'une petite canne a truite monter carpe dont mon grand ami Capone de PowerCarpe et un grand adepte de cette pratique super amusante ou j'ai eu l'occasion d'y sortir un silure d'un mètre avec cette technique. De même que ma 1ère canne , je escherait celle-ci d'une petite bille flottante de 10 mm ainsi qu'une noix tigré, puis placerait mon montage sur le petit plan d'eau qui ce trouve derrière moi sur un poste ou passe une buse de trop plein. Ce secteur je le connaît bien et sait qu'il y a du petit carpeaux d'environ 4 à 6 kg que j'ai moi même placé lors de plusieurs sessions de pêche dans le grand étang. Ce montage sera placé juste sous un arbuste tombant avec uniquement comme amorçage une petite poignez de blé et un peu de maïs doux .

 

                                                     


Il et pas loin de 11h lorsque Jon nous propose un petit apéro sur son poste ou nous nous rendons tous, quelques minutes après nous entendons un bip continue venant d'en face ou chez nous ? Il nous a fallut un petit moment avant de comprendre qu'il s'agissait de l'une de nos cannes et nous voilà partie dans un sprint en direction de mon poste qui est le plus prêt, une fois arrivée je cherche quel cannes et en action avec toute cette agitation , aucune des trois qui ce trouve devant moi mais bien celle isoler dans le petit étang derrière moi avec cette fameuse canne a truite !

 

                                   


Prend la canne en main, et ferre le poisson qui a déjà pris la direction des branches, Thierry (Fréretoc) qui vient d'arrivé et prend quelques photos de Dadou en pleine action ! Grâce a la souplesse de cette petite canne j'arrive a faire dévier la direction du poisson pour combattre juste devant nous, c'est après quelques petit rush que je pose le poisson sur mon tapis de réception ma premier carpe de cette journée, je suis super ravi de reprendre un poisson avec cette canne !

 

                                                 

 

                            

 

                             

 

Remise à l'eau de cette belle dans son élément , puis retournons chacun sur nos postes pour cassé un peu la croûte ! L'après-midi ce passe tranquillement lorsque je reçois un appel de l'ami Benoit qui ce trouve juste en face de moi proche du poste de Jean-Claude et Pascal , il me signal un petit groupe de carpistes qui pêche juste a l'entrée de l'étang et s'apprête a faire un feu de la Saint-Jean au sol , je lui dit que j'irais y faire un petit tour après , mais le faite de n'avoir pas pu dormir correctement depuis hier matin va certainement me faire zappé le message , bref je lui signal que je ne peux bougé car ma voiture et bloqué sur le petit chemin par le véhicule de Sly , c'est donc un pot de Benoit qui vient me chercher et profite de faire le tour de l'étang pour un contrôle de carte !


Finalement le petit groupe de carpiste n'avais aucune intention de faire un feu de joie, mais pensait juste pêcher de nuit sur un parcours non autorisé de nuit , je leur fait par des postes disponible et c'est sans souci qu'il vont s'y rendre ! Il faudra que je suggère a Benoit de prendre des lunettes de vue ! Bref je retourne sur mon poste après avoir papoté avec Jean-Claude et Pascal qui fête son anniversaire ce jour là , hé oui vieux 51 ans sa commence à le faire ! Depuis lors arrivée ce matin il n'ont encore rien enregistrer de bon , seul le beau-frère de Pascal cartonne avec presque un poisson toutes les heures , et pourtant sans grand amorçage mais pense, vu la prise qu'il a fait a mon arrivé que ces montages son placé sur une zone ou les carpes son en pleine fraie , en raison du nombres impressionnant de petite blessure sur les flans des poissons lorsqu'il ce frotte sur un support dur, comme pierres, branches, ou rocher ! Lors de cette session il posera 6 carpes sur son tapis et 2 décroches je crois ce qui n'est déjà pas mal .


Je retourne sur mon poste pour essayer de fermé un peu les yeux et profiter du calme qui y règne , ce fut de courte duré car a peine l'oeil droit fermé qu'une femme arrive sur le poste toute gêner pour me demander si c'est bien moi qui les a contrôler tout a l'heure , je lui répond que oui et me dit qu'elle était avec le groupe de carpistes et me demande si il serait possible de rester la nuit sur un des postes qui ce trouve a la limite du secteur de nuit ? Je lui dit qu'il sont hors secteur , mais par bon sens leurs donne l'autorisation de rester ou il sont !


Les heures passe et toujours rien depuis la prise de la petite carpe dans l'étang derrière moi , je décide dont de rendre visite a Pat et a Sly pour papoter un peu , cela fait 30 minutes que je suis avec eux lorsque j'entend au loin et tout discrètement un petit bip saccadé . Dans le doute je me dirige de nouveau sur mon poste lorsque j'aperçois le swinger de ma 1ère canne placé sur ma droite monter et descendre doucement, c'est canne en main lorsque le fil ce tend que je ferre amplement , prend contact avec un poisson qui n'a pas l'air très gros. Une fois celui-ci devant moi je met de nouveau au sec une petite carpe au couleur noir !

 

                              


Le reste de la journée sera assez calme avec une prise de deux brèmes sur une de mes cannes et une petite sieste réparatrice. La soirée arrive doucement et il est temps pour moi de relevé mes lignes pour réamorcé mes spots et ainsi tout préparer pour la nuit, une fois tout en place je rejoint Pat et Sly pour partagé le repas de ce soir. La nuit et tombé et il est temps pour moi de rejoindre mon poste ou je me place lampe frontale assis devant mon biwy.


Vers 22h40 un de mes détecteurs s'emballe , un coup de lampe vite fait pour voir ou ce trouve mes cannes placé devant moi, car j'avais oublié de vous dire que je pêchait pour changer un peu, sur pique. Super c'est la canne posé sur le spot de droite juste a proximité de l'arbre aux branches immerger. J'appelle Sly qui vient me donner un coup de main ainsi que son père Pat, le poisson ne déloge pas du secteur et me fait le combat tout en bordure, quelques minutes après je pose sur mon tapis une jolie petite commune qui semble aussi en période de fraie car quelques écaille manque ici et la sur chaque côté de ses flans. Une fois la séance photo faite et remise à l'eau de la belle , je replace mon montage au même endroit !

 

                              


23h10 alors que je suis assis a regarder les petites chauve-souris passé au dessus de ma tête , un nouveau départ ce produit une fois de plus sur la même canne qui ma permis de prendre la commune. Je ferre, le poisson qui me prend d'entrée quelques mètres de fil pour une fois de plus partir dans un amas de branches, puis comme la première me fait un combat d'enfer en bordure ,il me faudra un peu plus de temps pour sortir la belle qui viendra une fois de plus ce poser sur mon tapis . Une jolie miroir au couleur plus clair rejoindra son milieu naturel aprés la séance photos!

 

                              


A peine 20 minutes plus tard , de nouveau un départ sur la même canne , la je suis au ange et complètement a plat , car la fatigue me gagne sérieusement , mais il faut me ressaisir et ferre ce poisson qui et partie comme une balle, la canne plie sérieusement et le poisson a bien décidé de m'en faire voir . Je rappel Pat et Sly qui vont bientôt ce posé la question « A-t-il un plongeur sous l'eau ? ». Un coup de lampe frontale sur le scion de canne pour voir ou ce trouve exactement le poisson, Mais au lieu de prendre le large ou de se dirigé vers l'amas de branches longe toute la bordure qui ce trouve devant nous dans le but de ce décroché. C'est après plusieurs rush que le poisson fini par ce laisser glissé dans l'épuisette.

 

                               


 

Une nouvelle miroir pose devant l'objectif de l'appareil photo avant de rejoindre son élément. 3 poissons en moins d'une 1h 1ère fois pour moi dans cette étang de nuit ! Je relance mon montage mais celui-ci ne retombe pas sur le spot et décide de le laissé ou il est et file me couché car je ne tient plus, je finirait ma nuit au calme sans d'autres prises. Il est au alentour de 9h lorsque je me léve frais comme un gardon, un petit coup d'oeil a mes cannes ou rien n'a bougé. Pascal qui pêchait en face vient me voir pour prendre des nouvelles de cette nuit et lui raconte mes prises d'affilé , quand a eux 6 poissons posé sur le tapis pour son beau-frére ainsi que 2 décroches , pour Jean-Claude 1 poisson pris ce matin et pour Benoit une carpe prise cette nuit qui lui a valut d'enmener toutes les lignes des autres carpistes qui ce trouvait sur sa gauche sur un réveil tardif !


Bref pour cette 2ème nuit autorisé au grand étang Thiriet les poissons fut au rendez-vous pour quelques uns d'entre nous , quant a Sly ce sera malheureusement un capot , et pour Pat59 une casse. Mais pour Sly rien n'est perdu car il reviendra pour la seconde nuit du 26 au 27 mai en espérant sortir son épingle du jeu sur ce superbe plan d'eau ! Il est au alentour de 10h30 quand nous décidons de plier bagage sur une super session passé en compagnie de Pat59 et Sly dont la gentillesse et leurs sympathie font d'eux des carpistes respectueux en tout point de vu , grand merci a eux d'avoir répondu présent pour cette sortie membre du forum Evolution-carpe-54.

     

                                                                  Affaire à suivre !                                             Dadou

Thème: Pêche de nuit | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 4 commentaires
Tags: -

38 pages  «1 2 3 4 5 6 7 8 9»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2020 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages