Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17983 photos 1412 albums
9 enduros 0 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche de la carpe associés au tag les

Articles de pêche de la carpe associés au tag les

Flux RSS des articles de pêche de la carpe associés au tag les

Pêche miraculeuse

Votez pour cet article:Je vote pour cet article15
Article de TomSuncarpe26 publié le 16 Février 2011 à 18:38 dans le blog Session 2009 à 2013
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Nous sommes le 11 février 2011.

Je m’apprête à effectuer ma première pêche avec les membres de mon club « Suncarpe26 ».

A cette époque de l’année, le vieux Rhône s’écoulant sur la commune de Cornas est en règle générale productif, cela sera notre coin de prédilection.

J’ai moi-même réalisé une petite session pêche le weekend dernier, sur l’un des postes de ce parcours. J’ai réussi à obtenir trois touches en moins de 24h. Malheureusement, le bon saint Maritain n’était pas avec moi, j’ai manqué les trois poissons dans les roches et une souche.

Cela prouve la bonne activité des carpes sur cette portion du Rhône.

 

 

 

Posteposte

 

 

 

Nous sommes vendredi soir vers 17h, je décolle de mon boulot avec ma remorque chargée de la barque attelée au Kangoo.

Je suis sur place un quart d’heure plus tard. Je trouve les lieux déserts, je dois être le premier.

Je commence à décharger mon matériel quand j’aperçois Xavier à ma droite, sur son bateau. Je n’avais pas vu que des équipes étaient installées plus loin dans les arbres, je ne suis donc pas seul.

Je connais le poste par-cœur, je m’installe à grande vitesse avant la nuit. Pour ne pas changer mes bonnes habitudes, je tends mes quatre lignes sur la berge d’en face, avec trois esches aux pellets de 25mm et un à la bouillette carnée. Je garnis tous mes montages avec une chaussette soluble de pellets en 7 et 15mm.

Je fais quatre va et vient en barque pour poser les lignes sur les roches de la rive d’en face. Le matériel est opérationnel aux alentours de 18h30, en finissant de monter le biwy dans le noir.

 

 

 

Posteposte

 

 

 

Je rejoins mes camarades de jeu sur le bas du secteur, pour discuter autour d’un verre et d’un petit casse croûte.

Nous sommes six pêcheurs le premier soir.

Comme d’habitude, la soirée est très agréable et festive. Nous ne comptons plus le nombre de fou-rire.

 

Je regagne mon poste de pêche vers minuit, pour allumer le chauffage avant de trouver le sommeil. La fraîcheur est bien présente, le thermomètre frôle certainement le zéro.

 

J’enregistre quelques bips dans la nuit, mais rien d’alarmant. Le niveau du Rhône fluctue sans arrêt dû à l’écluse située non-loin d’ici.

 

 

 

 5kg

    

Au petit matin, c’est avec déception que je me retrouve sans une touche. Je sors du duvet vers 8h30. J’aperçois mon tapis de réception d’une couleur étincelante, la température est bien descendue en dessous de zéro degré.

Ni une, ni deux, ma ligne de droite démarre !

 

 

Je me jette sur la canne pour prendre contact avec le poisson. Je commence à ramener le spécimen et saute dans la barque pour ne pas prendre de risque sur la bordure encombrée.

 

 

 

 

 

 

 

 

5kg

 

 

Le combat n’est pas violent, presque nul !

Le poisson se promène sans résister pour finir dans

l’épuisette.

 

 

 

C’est une petite commune d’environ 5kg, la première carpe de l’année.

 

 

 

 

 

 

J’en profite pour retendre toutes mes lignes de la même manière que la veille.

 

Je pars rejoindre mes collègues pour savoir s’ils ont fait mieux que moi.

J’apprends que je suis le seul à avoir sorti un poisson, bizarre !

 

Quelques heures plus tard, Denis, installé sur le bas du secteur, sort une commune de 8kg.

 

Vers midi, nous retournons sur le poste de Guillaume et Xavier pour l’apéro et le repas.

Avec ce magnifique soleil, nous en profitons pour déguster un gros barbecue garni de viande.

Encore un grand merci à « Nouveau » pour cet approvisionnement en nourriture.

 

barbecueRepas

 

 

 

L’après-midi est calme pour tout le monde.

 

 

 

Distribution

 

 

 

 

Grâce au club, nous avons l’avantage de réaliser des commandes groupées en magasin, pour des appâts ou autre matériel. Aujourd’hui, c’est la distribution de bouillette.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dépose

 

 

 

 

Dans la journée, Dorian s’installe sur ma gauche, à côté de moi.

Je l’aide à tendre les lignes avec mon embarcation.

Il est déjà 16h30, je repose mes lignes dans la foulée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ChaussetteCannes

 

 

Nous passons une nouvelle soirée autour d’un Kébab, à raconter un tas d’histoires.

Denis sort un nouveau poisson sur sa ligne de droite. Encore une petite commune.

 

Dorian et moi allons nous coucher vers 23h. Le chauffage est le bienvenu, il fait très froid.

 

Dans le milieu de la nuit, mon détecteur de droite sonne par alternance. L’écureuil monte et descend sans arrêt. Je dois avoir une brème pendu au bout de la ligne. Je prends mon courage à deux mains pour me sortir du duvet.

Je saisis la canne pour ramener ce nuisible qui dérange mon sommeil depuis quelques minutes.

Avec une petite motivation, je repars poser ma ligne sur la berge d’en face.

 

Lever du jour

 

Au lever du jour, mon deuxième détecteur de droite me fait la même chose que cette nuit.

Saleté de brème !!

 

Je m’habille chaudement et sors affronter le froid. Les cannes sont givrées, j’en ai déjà froid aux doigts, juste en les regardant.

J’attrape la canne pour libérer cette brème, la pauvre quand même !

 

Mais à ma grande surprise, je sens une masse lourde au bout de la ligne. Cela n’est pas une brème. Je crie à Dorian : « c’est une carpe ! »

Il me rejoint pour m’assister à l’épuisetage.

Le poisson ne se laisse pas faire, je ressens beaucoup de coups de tête. A plusieurs reprises, mon frein laisse libre champs au rush de ce poisson.

Peu à peu le spécimen s’approche du bord.

Dans l’eau claire de la bordure j’aperçois quelque chose de troublant. Lors d’un demi-tour, j’ai vu une queue très bizarre. Je me pose beaucoup de questions : « est-ce un chevesne ? non pas possible qu’il puisse me reprendre du fil, mais qu’est-ce que c’est ??? »

 

Je donne encore quelques tours de manivelle, et là ! c’est incroyable !

Je vois avec stupeur qu’il s’agit d’un brochet, plus de doute en voyant son long bec dentelé.

Dorian le met aussitôt à l’épuisette, il est subjugué par le poids et la taille de la bête. Il a vraiment du mal à soulever les filets.

Au moment où il sort l’épuisette de l’eau, je suis bouche bée devant la bestiole.

C’est un monstre, je n’avais jamais vu ça !

 

Nous le posons avec délicatesse sur le tapis de réception. Malgré la bonne taille de mon tapis, la queue en dépasse.

Sans chercher à comprendre, je coupe mon bas de ligne le plus près possible de sa gueule pour ne pas l’abîmer.

Je sors le mètre et le peson pour établir ses mensurations.

Le monstre fait 1.23m pour 15.2kg !

Certainement un beau record pour un brochet.

Cela n’est pas une carpe, mais mon sourire en dit long sur ma performance, je suis encore extasié devant cette prise miraculeuse.

Mes potes sont aussi stupéfaits que moi de voir une telle chose naviguant dans le Rhône.

 

Après une multitude de photographies en long et en large, je relâche ce beau « bec ».

 

Brochet 1.23mBrochet 1.23m

 BrochetBrochet

 

 

Au cours de la nuit, seul Denis a repris du poisson. Il monte son cheptel à 5 carpes avec la plus grosse à 9kg. Je le félicite, c’est une belle pêche.

 

Nous plions bagage doucement dans la matinée.

Je regagne mon domicile vers 13h.

 

Nous avons passé une très belle session de pêche tous ensemble. Le poisson n’était pas au rendez-vous pour tout le monde, mais le soleil généreux nous a gâté tout au long de ce weekend.

Pour ma pars, je suis seulement déçu de ne pas avoir fait plus de touche que ça. D’habitude, je fais beaucoup mieux sur ce poste de pêche.

Enfin, je ne vais pas me plaindre, je pense que beaucoup de pêcheurs aimeraient avoir un brochet de 1.23m dans leurs histoires à raconter.

Thème: Sessions de pêche | Département: Ardèche (07) Lien permanent | Voir les 11 commentaires
Tags: - -

changement de climat

Votez pour cet article:Je vote pour cet article8
Article de viny37 publié le 7 Juin 2010 à 22:16 dans le blog GRAVIERE VIERGE EN INDRE ET LOIRE
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

                                                      SALUT A VOUS AMIS BLOGUEURS

Tout debute par une belle journée ensoleillée nous sommes vendredi 4 juin 2010, cet aprem avec nico nous avons decidé d'aller mouiller nos cannes destination un plan d'eau près de chez nous avec nos enfants. Nous arrivons sur les lieux pour deux nuits qui s'annonce dure compte tenu de la chaleur vers 17h30 . Depliement du materiel et en route vers un eschage simple comme on a l'habitude ( flotante, single, bonhomme de neige , pellets ) tout y passe jusqu'au samedi soir resultat trois decroches en tout sans compter les remotages des lignes billes croquées par les ecrevisses a vrai dire le moral n'y ai pas. Mais bon l'important est de passer de bons moments. Le samedi soir nous retendons propre mangeons des ecrevisses car elles l'ont bien merités et nous couchons mais la nuit se rafraichi il est 3h45 quand soudain la centrale de nico retenti branle bas de combat nico se precipite contact avec le poisson elle n'aura pas mis longtemps a arrivée dans les mailles belles commune de 6kg100 la voici

Tout se debloque c'est a 5h30 que ma batterie chante mais malheureusement celle-ci se decroche aprés environ 20minutes de combat j'ai juste le temps de voir son flanc elle n'etait pas vilaine du tout. Et enfin a 8h40 nico fait une miroir de 13kg300 le reste de la journée sera pour la reflexion des prochaines sessions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La photo chacun sur le même poisson m'a fait plaisir d'autant plus qu'elle etait lourde pour moi mon record n'est que de 12kg . Toutes ont été prises avec une base pinapple. Bonne lecture A TOUS et a la prochaine pour de nouvelles aventures.

Thème: Sessions de pêche | Département: Indre et Loire (37) Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags: - -

Arachide, suite et fin...

Votez pour cet article:Je vote pour cet article3
Article de NICO37 publié le 6 Mai 2010 à 23:39 dans le blog TOURAINE DIABOLIQUE CARPE 37
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Voila la suite et la fin de mon article d'hier, car c'est bien cool de prérarer cette graine mais en faire une bonne utilisation c'est pas mal non plus alors je vais vous parlé ma façon de m'en servir si ça peux vous faire plaisir...

Elle peut s'utilisée de plusieurs manières et sous différentes formes:

En GRAINE ENTIERE, pour l'eschage et l'amorçage. En FARINE, pour l'amorçage avec des stick (par exemple). En HUILE. En PATE d'ENROBAGE...

 

 UTILISATION EN GRAINE...

(Avis personnel) Je l'utilise toujours sur des présentation en spot ou en amorçage étalé et parcimonieux. J'évite les gros amorçage de bourrin et les alt, pour des raisons que j'ai déjà invoquer. Presque tout le monde l'utilise sur des substrats souvent mou, comme de la vase, car il est vrai que cette graine à la particularité d'avoir une faible densité dans l'eau et sur la vase cela peut etre un atout non négligeable. Personnellement j'aime l'utilisé, contrairement à d'autre, sur des fonds dur, car dès lors que la carpe est méfiante dans les endroit surpêché ou tatillone, une présentation allégée sur des cailloux s'avère redoutable.

Sur des amorçage plus élargie, les carpes apprécies particulièrement les qualitées hydrodynamique de cet appât. Souvent les poissons sont partisant du moindre effort, et une présentation trop allourdie, qui ne reagit pas au moindre mouvement de pectorale, déclenchera moins de touches. Donc j'opte pour l'ajout d'une imitation flottante avec un bas de ligne très souple et l'emploi d'un cheveu en matière laineuse.

Autre astuce, lorsque vous amorcez, n'hésiter pas à rajouté à vos graines, des cacahuètes grillées et salées que vous manger à l'appéro.

UTILISATION EN PATE D'ENROBAGE...

Mélangez 1 volume de beurre de cacahuète avec 4 volumes de farine d'arachide grillée. Vous allez obtenir une pâte terrible multi usage et qui est une véritable bombe olfactive.

Un autre atout de cette graine, c'est quelle est très selective, en effet, je n'ai encore jamais pris de brème, ni de chats et ni de chevesnes. Par contre les amours blancs en rafolent, mais ça ont va pas s'en plaidre.

Voila quleques lignes qui j'espère vous aideront sur l'emploi de l'arachide. Clein d'oeil pour toi Dadou et bonne chance sur tes tests et tiens nous au courant.

A plus à vous tous.

NICO37.

Thème: Appâts et amorces | Département: Indre et Loire (37) Lien permanent | Voir les 8 commentaires
Tags: -

Les graines : L'arachide

Votez pour cet article:Je vote pour cet article5
Article de NICO37 publié le 5 Mai 2010 à 23:21 dans le blog TOURAINE DIABOLIQUE CARPE 37
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Salut à vous tous, j'aimerai vous faire partager un article que j'ai lu dans la presse halieutique et qui me parait très intréressant pour cette période de pêche qui est le printemps. Personnellement, en début de saison, quand les carpes sont très tatillones, je pêche beaucoup avec des graines et des sticks solubles. Donc pour ceux qui ne lisent pas Carpe Record, Thierry Batot à fait un article très interréssant dont voici quelques passages que j'ai retenu pour ceux qui aiment les graines.

L'arachide est une graine très nutritive, riche en acide aminés, en graisse et hydrates de carbone, d'ou l'intéret que lui porte dame carpe.

Cette graine ordonne un certain dévouement dans sa préparation et dans son utilisation. Sa préparation est souvent soumise à certaine polémique vu qu'il plane des notions de toxicité et de danger pour la carpe. Pour rendre cet appât digeste tout le monde pense qu'il faut 3 éléments indispenssables : Trempage, Sucre et Cuisson appliqués. Un ordre d'application qui rassure les utilisateurs mais qui en fait serait plutôt à même de rendre cette esche encore plus dangeureuse.

EXPLICATION : (un peu scientifique, je vous l'accorde)

Dans la majorité des cas, cuire les graines permet d'éradiquer "tout" ce qui pourrai repousser et rendre malade les carpes. L'arachide fait partie de ces aliments soumis à exception mais soumis aux aflatoxines. L'aflatoxine est une mycotoxine, en clair c'est un champignon, dont la liste des méfaits sur les organismes vivants et les sequelles potentiels sur le métabolisme est assez longue. Ce champignon est thermostable, il survit à la cuisson, se gave de sucres et s'épanouit en milieu chaud et aqueux. En finalité, tous ces efforts pour la rendre inoffensive, avec le trempage et tout le reste la rende plus nocive. Il est vrai que sur une session de pêche, et avec une préparation "classique", les résultats peuvent etre incroyable lorsque les fishs se sont focalisés dessus mais il faut penser aux suites de notre pêche, les appât non manger qui reste à pourrir au fond de l'eau et c'est encore pire en été lorsque les eaux sont chaudes.

CONSEIL DE PREPARATION :

Pas de trempage au préalable, une cuisson simple de 10 minutes après ébullition sans sucre, ni avant, ni pendant et ni après la cuisson. Il faut faire confiance aux qualitées propre de cette graine pour attirer les poissons. Après la cuisson, bien les rincées avec de l'eau.

Pour la conservation, ne préparé que ce que vous avez besoin pour votre session de pêche et conservées les au maximun 48 ou 72 heures et dans de l'eau minérale c'est encore mieux.

Voilà quelque conseil pour cette graine qui fait de véritable carton lorsque nos demoiselles rentrent dedans alors j'espère que ces quelques conseil vont vous interpellé dans vos approches avec cet appât.

 A bientôt et bonne pêche à vous tous. NICO37. 

 

Thème: Appâts et amorces | Département: Indre et Loire (37) Lien permanent | Voir les 7 commentaires
Tags: -

11 pages  «1 2 3 4 5 6 7 8 9»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2020 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages