Accueil PowerCarp
2634 articles 627 blogs
17985 photos 1413 albums
3 enduros 0 annonces
5063 vidéos 74 lieux

Affichage de la liste des articles sur la pêche de la carpe associés au tag dadou

Articles de pêche de la carpe associés au tag dadou

Flux RSS des articles de pêche de la carpe associés au tag dadou

Mon année 2011

Votez pour cet article:Je vote pour cet article14
Article de Dadou publié le 11 Janvier 2012 à 22:08 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email
 

Bonjour à tous , 2011 a été pour moi une bonne année , mais aussi une année assez courte niveau pêche, car c'est bien la seul dans toute ma vie de pêcheur ou j'ai peu fait de sessions. Malgré un bon début de saison, le temps me manquait ensuite pour faire quelques sorties !


Puis il y a eu beaucoup de changement aussi bien dans ma vie professionnel que dans le partage de ma passion. En Août je me suis marié pour la 3ème fois (hé oui je sait) avec une femme qui compte beaucoup pour moi, qui partage un petit peu ma passion sans excès contrairement a moi ! Puis il a eu mon nouveau travail qui ne me laisse pas beaucoup de temps libre ( agent de service en restauration militaire).


Il eu aussi la conversion de mon site web perso, en forum de partage et de convivialité dont je suis fier aujourd'hui du travail que j'ai effectué pendant quelques mois !


Ensuite, mon combat pour faire accepté au sein de mon AAPPMA local, d'être le carpiste qui et pêcheur avant tout , de faire respecter les règles du respect de l'environnement , et surtout celle du respect du poisson , et de ne pas pénalisé les carpistes respectueux , mais les vrais carpeux et pêcheurs viandards , qui donne à leurs yeux une mauvaise image de notre passion favorite (la pêche de la carpe) et faire ainsi évoluer un peu plus les choses ! Pour ce faire , mon AAPPMA ma commissionné en temps que garde-pêche bénévole, le 1er garde-pêche carpiste à l'écoute des carpistes dans cette AAPPMA local . Je tient donc a remercier mon président de la confiance qu'il me donne, pour effectuer cette tache pour la saison 2012. J'ai encore pleins d'ambitions, et continue à défendre nos valeurs .


2011 fut aussi une bonne année de partage et de convivialité , par des sessions avec des amis de toutes la régions Lorraine, qui mon permis de pêcher ici et là dans différents lieux , et de partagé mon savoir , et d'en apprendre aussi pas mal sur différents lieux et méthode de pêche.


Bref j'espère que 2012 sera pour vous comme pour moi une année encore plus belle que la précédente, donc par ces quelques mots , je vous souhaite à tous et à toutes , une heureuse et bonne année 2012 .

 

 Pour finir je place comme dans mes habitudes une petite vidéo , mon album photos 2011 . 

                          

                           

 

                                        Affaire à suivre !                                            Dadou

Thème: Echos des pêcheurs | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 5 commentaires
Tags: -

Session d'automne 2011

Votez pour cet article:Je vote pour cet article23
Article de Dadou publié le 23 Novembre 2011 à 21:58 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Vendredi 11 novembre 2011

Voilà le 1er jour férié de cette automne, avec un temps au température clémente et un joli petit soleil qui annonce une sortie éventuel ! Il ne n'en faut pas plus pour préparer mon matos et chargé le tout dans la Dadoumobile! reste a savoir ou je veux aller en rivière ? Ou étang ?


Vu la saison la rivière devient un peu compliqué en raison de ces feuilles mortes qui tombe à la surface et les herbiers qui se décroche, ce qui a pour effet de faire bipé et déplacé les montages deviennent inopérant, bref pour la rivière c'est mort pour le moment ! Il me reste plus que les étangs , finalement décide d'aller tenter les petits plans d'eau proche de chez moi!!

Allez go direction les plans d'eau. Il ne me faut guère de temps pour me rendre sur les lieux en remarquant avec étonnement qu'il n'y a pas foule autour des 3 étangs qui s'offre a moi ! Un petit coup d'oeil vite fait , histoire de voir si il y a un peu d'activité, je remarque de suite un secteur ou les petits blanc se mette a sauter un peu partout, puis regardant bien j' aperçois au loin un jolie remous qui me semble être celui d'un brochet.

Seul point négatif a tout ça c'est que je n'ai pas pris de vifs pour le tenter, mais bon je doit avoir dans le coffre de la voiture une petite canne au coup et une canne a brochet ! Je me dirige donc vers le poste ou le chemin et très gras avec des ornières a faire peur , en chemin je m'arrête au niveau d'un pêcheur de carnassiers que je connaît de vu pour lui demandé si il a touché quelques chose ?

Après les salutation d'usage il me répond qu'aujourd'hui rien ne la perturbé , pas une touche et aucune activité en vu , a ce moment là j'étais prêt a lui dire ce que j'ai vu pour qu'il tente lui aussi maître esox , lorsqu'il me chante d'un air de braco « pourtant la semaine dernière j'en ai fait 18 de taille comprise entre 50 à 60 . je suis sur le xxxxx , à ce moment là je suis dégoûté de voir des pêcheurs comme cela prendre et prendre des poissons juste histoire de remplir leurs congèle !

Je ne suis pas contre pour 1 ou 2 pour les fêtes de fin d'année , mais de la a vidé le secteur franchement , non ! Pour moi le mot pêcheur carnassiers n'est plus d'actualité a ce moment là , mais plutôt viandars, comme je ne supporte guère ce genre de conversation je préfère passez mon chemin pour me rendre sur mon terrain de jeu ou au moins avec moi les poissons ne risqueront rien ! Une fois sur place , je remarque effectivement ce que j'ai aperçu au loin , un jolie brochet qui chasse dans un banc de petit blanc d'à peine 10 cm, je me dit que bon c'est la saison ou les brochets sont actif, mais penche plus a un alevinage de mon AAPPMA .

Voilà le pourquoi d'un tel carnage, mais quoi dire ? Rien si ce n'est qu'il ont tous payer lors carte de pêche ! Bref après mon observation, ma priorité n'est pas ce brochet , mais plutôt le poste ou placé mes ligne a carpe, et connaissant bien le secteur, je jette tout mes espoirs sur la rive de droite ou ce trouve un tout petit buisson tombant a ras de la surface.

J'avais déjà pêcher quelques temps ce poste en début d'année 2010 ou j'y avais fait quelques tests avec mes fameuses graines de lupins maison , ou plusieurs carpes y ont été poser sur mon tapis de réception pour mon plus grand plaisir, mais je n'y ait jamais trop pêcher en cette saison ! Une fois mon poste a carpe tout trouvé , je m'empresse de monter mon rod-pod et mes cannes , place sur 2 canne une bille flottante, en raison des multiples feuilles qui traîne sur le fond , et une bille arôme banane sur la 3ème canne, avant de lancé mon montage, je décide pelle-louche en mais et un seau de graines (blé, maïs doux, et quelques billes coupé en 2) d'amorcer le secteur autour du petit arbuste sur une distance d'environ 5 a 10 mètres de celui-ci !

Une fois le secteur amorcé je lance mes 2 première cannes escher de billes flottante sur le secteur, Je garde la 3ème ligne , car je vais essayer pour passé le temps de taquiné ce brochet qui continue de chasser les petits blancs. Je fouille dans mon coffre à la recherche de la petite canne au coup et de quoi fabriqué une ligne de fortune, une fois celle-ci fin prête la canne à brochet monté, mon problème n'est encore pas résolu car je n'est rien comme appât mise a part des billes et des lupins!

Ha si, un souvenir d'une petite partie au coup avec un ami, avait oublié de prendre son pain spécial pêche, reste a savoir ou et t-il dans cette voiture a bordel ? C'est après 15 bonne minutes que je trouve mon bonheur, reste maintenant a faire des vifs moi qui ne sait pêcher que la carpe , et c'est pas gagné ! Je esche la petite ligne et observe la bordure pour trouver un coin qui me toc. Sur ma gauche , je trouve une sorte de petit trou avec pas mal de merde , branches, feuilles, et d'autres chose non identifiable!

Bingo 30 minutes plus tard j'ai déjà une bonne dizaines de rotengles et petits gardon , dont un et déjà à l'eau , pour tenter esox. Entre temps une belle tiré ce produit sur ma canne a carpe de gauche, mais sans suite, apparemment un poisson a tapé dans le fil . Devant moi le brochet continue a chassé de plus belle, sans pour autant touché mon petit vif qui ce trouve juste a côté ! J'en conclue qu'il préfère de loin les alevins au plus gros, seul solution pour qu'il décide a mordre, attendre qu'il décide de monter en surface lors d'une attaque pour lancé au même moment mon poissonnet, mais rien n'y fait !

Autre solution , et la dernière , mon vif était accroché par la bouche, et pense que si je le réa-croche par le dos il bougera un peu plus en tournant sur lui même , ce qui va attiré l'attention du maître des lieux . Bingo ce fut la bonne solution car mon flotteur file doucement sous l'eau, ferre et un petit combat de quelques petites minutes , avec en prime une belle petite chandelle de monsieur, ah sa fait longtemps ! 



                                

 

Après la petite séance photos, je décide de le placé dans mon épuisette à carpe , car dans ce secteur il n'y pas qu'un brochet , je l'ai remarqué juste au moment ou j'ai pris la photo, ou une giclé de poissonnets me le confirma . Je replace un autres petit vif et continue de pêcher la friture, lorsque quelques minutes plus tard je reçois la visite d'un carpiste qui ma reconnue grâce a la Dadoumobile ou mon logo y et inscris.

Cela me fait toujours plaisir de rencontrer d'autre pêcheurs que je ne connaît que par le biais d'autres forum ou j'avais l'habitude d'y poster mes récits. Nous papotons un peu de tout et de rien , enfin sur beaucoup de points communs une bonne partie de l'après-midi, lorsque j'enregistre de nouveau tiré ce coup-ci sur ma canne de droite , une tiré assez timide, sur le coup elle me fait pensé a une tiré de brème, je décide tranquillement de prendre la canne en main, et observe le fil qui ce détend, j'attend le bon moment pour ferrer et prend contacte avec un poisson qui n'oppose aucune résistance pour le moment , une fois a mon niveau , nous constatons qu'il s'agit bien d'une carpe qui ce bat a notre vu !


Quelques petite minutes après je met une belle commune de poids respectable sur mon tapis, séance photos prise par mon ami Frédo que je remercie au passage d'avoir partagé ce petit moment. Je relâche ma belle qui ne demande pas son reste. Ce que j'ai oublié de signaler c'est que lors de la mise a l'épuisette maître esox lui a regagné son élément naturel en espérant qu'il ne ce fasse pas prendre de sitôt !

 



Ce n'est qu'après le départ de Frédo que je décide de plié sur cette petite session d'automne, Dernière carpe de l'année ? Je ne sait pas !

                                                   Affaire à suivre !                                Dadou

Thème: Stratégie et tactique de pêche | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 6 commentaires
Tags: -

Session du 15 au 16 à Belleville

Votez pour cet article:Je vote pour cet article18
Article de Dadou publié le 22 Octobre 2011 à 13:56 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Cela fait plusieurs semaines que mon collègue de pêche pépé avait prévu une petite session amicale aux étangs de Belleville, et l'envie d'y posé une nouvelle fois mes lignes me tentait bien, car lors de ma 1ère session dans un de ces étangs , un seul poste m'avais tapé dans l'oeil, mais était déjà convoité par l'ami Jean-Yves . 

J'ai donc répondu présent à cette invitation . Après quelques coups de fil à l'ami pépé organisateur de ce petit W-E, que je lui demande si il serait possible de se placé sur le poste qui m'avait tapé dans l'oeil la 1ère fois ? Quelque chose me dit que ce secteur sent le poisson a plein nez , je préfère toujours suivre mon sens de l'eau et mon intuition.

 

Finalement le poste sera libre pour ce W-E spécialement pour moi, merci Jean-Yves ! Quelques jours avant le jour J l'effectif de pêcheur présent sera donc composé de Rénat le frère de pépé, Jean-Yves son Beau-frère, Henry son père , pépé et moi même, parfait pour tenter plusieurs approche et secteur ! Le rendez-vous et donc donné pour le W-E du 15 au 16 octobre au matin !

 

Samedi matin, la Dadoumobile et chargé, 9h30 sous un beau soleil , au température un peu fraîche, direction Belleville, j'emprunte l'autoroute ou pour une fois bien calme ce qui me permet d'arrivée au alentour de 10h20 . Sur le lieu de pêche, je salut l'ami pépé qui lui est arrivé depuis peu , et avait tout juste installé son rod-pod et préparé une de ses cannes sur le poste en bout d'étang.

 

Jean-Yves, était quant a lui installé depuis le début de matiné , salutation d'usage a toute la petite famille de pépé venu l'accompagnez uniquement pour la journée. Un petit coup d'oeil à la surface de l'étang , histoire de voir si il y a quelques chose qui peu m'interpelle , mais le vent froid qui souffle dans notre direction , ridant la surface de l'eau m'empêche d'apercevoir quoi que ce soit !

 

Peu importe je vais donc me placé sur le poste de mon coup de coeur, commence a déchargé une partie de mon matos , lorsque Rénat le frère de pépé arrive lui aussi pour cette session , mais ne restera que pour la journée ! Je le salut lui et sa petite famille, puis retourne à la préparation de mes cannes. Peu de temps après c'est au tour de Henry le doyen du groupe de nous rejoindre , maintenant l'équipe et au complet !

 

Ne connaissant pas du tout le secteur ou je me place , je prends quelques renseignements auprès de Jean-Yves qui lui connaît un peu plus le secteur ou se trouvé sur ma droite une petite reculer bordé d'arbre, j'apprends que dans ce secteur ce trouve une petite partie avec des nénuphars et quelques taches d'herbiers , je trouve donc ce poste intéressant , mais quelques chose me chiffonne un peu, car a cette saison , les herbiers commence a tombé et de même pour les nénuphars , ce qui peu rendre la mise en place des montages assez difficile, mais bon! vu que je pêche a 4 cannes seulement 2 y seront placé et les 2 autres seront sur un coup un peu plus précis avec ma propre approche !

 

Dans un premier temps je garde les même montages que j'avais utilisé la veille , un petit coup du soir sur un étang proche de chez moi (Grand étang Thiriet 22 har) en compagnie de l'ami rémy qui lui débute la carpe depuis quelques mois , la j'y ait fait 2 grosses brème commune , avec la méthode des plombs amorceur , je garde donc ces montages pour le moment histoire de voir ce qui en retourne. Comme esche je préfère ne pas me cassez la tête pour le moment et place sur 3 de mes cannes 3 lupins et une bille carnée sur la 4ème , histoire de voir si les poissons-chats sont encore actif, car j'avais remarqué a mon arrivée en plaçant la main dans l'eau qu'elle n'était pas si froide en bordure, malgré les basse température des ces dernier jours .

 

Une fois mes montages fin prêt, je place donc 2 lignes dans le secteur de la reculé de l'étang , et 2 face a moi ! Lors du 1er lancé en direction de la reculé je me rend vite compte que ce secteur et assez vaseux et possède effectivement pas mal d'herbiers, je pense avoir une chance sur 100 de touché un poisson , mais je tente tout de même le coup , par contre sur les 2 cannes placé face a moi sur une distance d'environ 30 mètres, le fond me paraît plus propice, je vais donc laissé le tout comme ça et continue mes observations pour le moment.

 

Je me pose sur ma caisse de pêche et réfléchie grave sur la façon d'aborder cette étang. Au bout de quelques minutes je décide d'aller faire un tour le long de la petite reculer d'étang ou ce trouve 2 ou 3 passages pour vraiment me faire une idée avant d'aller rejoindre mes amis pour un petit apéro de bienvenue. Finalement une fois sur la bordure de la reculer je me rend compte que dans ce secteur la pêche sera vraiment difficile en cette saison , car beaucoup d'herbiers son semi-immerger et aucune trace de nénuphars que je pense pourrie au fond de l'eau, bref je retourne voir mes collègues, et en chemin je pense tout de même tenter le coup a placer 2 lignes seulement, je ne préfère pas prendre de risque de faire un capot sur cette session !

 

 Jean-Yves qui lui est campé depuis de bonne heure ce matin , et qui avait amorcé son poste depuis jeudi enregistre 2 beau départ qui ce solde par la prise d'une belle commune , et plus tard en fin de matinée par la prise d'un petit amour blanc, bien joué Jean-Yves !

 

L'après midi ce passe tranquillement avec quelques bip ici et là sans vraiment parler de départ , je pense a quelques blanc, brèmes, carassins, tanches, qui ont répondu à l'amorçage de bordure de mes collègues. De plus le vent qui ce calme doucement avec des température un peu plus clémente que ce matin, nous annonce une soirée fraîche mais calme !

 

Il est au environ de 17h et le soleil commence a descendre doucement , toujours aucune vrais touche pour le moment , de plus j'avais pour l'occasion cuit quelques graines de maïs, blé, noix tigré black le tout dans un bon jus d'arôme naturel au soja. Vu les herbiers qui s'étend jusqu'à 3 mètres face à moi , la pelle-louche on oublie, peu importe puisque j'ai pris avec moi mon marqueur, et mon bait-rocket pour pratiqué un amorçage bien précis , cela fera une bonne occasion de vraiment savoir la nature du fond et d'apprendre a mes amis du moment comment je pratique !

 

C'est donc avec pépé et Henry son père qui son de bon élèves que je leurs apprend cette pratique ! Je débute par sondé mon poste ou je compte y placé 2 cannes face a moi , découvre que la nature du fond , semble être un mélange de sable ou plutôt d'une petite couche de vase , et penche plus pour la 2ème solution , ce qui est parfait pour moi et semble plus confiant sur ce poste que celui de la reculer !

 

Je sonde maintenant le poste de pépé qui lui ce trouve a environ 10 mètres de moi sur ma gauche , même fond que moi , parfait , reste a sondé celui de Henry , ou seul quelques petits herbiers a environ 30 mètres peuvent gêner sa présentation , mais le fond et comme le 1er parfait ! Après la théorie et la pratique du marqueur , je passe a la séance bait-rocket avec quelques petit essai histoire de bien montrer son utilité surtout dans ce genre de pièce d'eau ou le bateau amorceur est interdit depuis moins de 12 h, bizarre mais c'est nouveau , je l'ai appris le matin a mon arrivée !

 

Reste maintenant a bien ce servir de ces 2 outils qui simplifie bien le carpiste simple , et commence par amorcé le poste de mon ami pépé , je lance le marqueur a environ 30 mètres puis cherche une zone propice , et laisse le marqueur a cette endroit et balance 2 à 3 kg de graines autour de celui-ci à l'aide du bait-rocket , puis les montages avec une précision de chirurgien. Je complète cette amorçage avec quelques billes pistache et banane avant de passez au poste de Henry , et le mien .

 

Maintenant nous sommes tous en place pour cette nuit, et nous voilà autour d'un bon feu de Saint-Jean préparer par Rénat qui lui n'a rien touché depuis ce matin, Un bon repas copieux nous attend ainsi qu'un apéro histoire de nous réchauffer un peu car une fois la nuit tombé le froid commence a s'installer, c'est donc avec de bonne rigolade que nous passons cette soirée qui semble prometteuse !

 

Il est 22h environ, nous sommes plus que 4 carpistes autour de l'étang ,car Rénat n'a pas pu rester , le froid , le bon lit chaud au petit matin, aller savoir ? 01H15 alors que je suis sur le point de plier ou plutôt cassé ma chaise pliante par mon poids plume , une belle déroule ce produit , et nous entendons le doux bruit d'une bobine de l'une de mes cannes ce vidé a vive allure, en même pas un souffle pour le dire je prends contact avec le poisson , ferre, la canne plie , je me rend vite compte que c'est du lourd car le poisson sonde le fond et domine le début de combat , je le laisse faire et garde toujours la tension pour ne pas qu'elle se décroche, il nous a fallut 10 bonnes minutes pour que celle-ci montre enfin le bout de son nez a quelques mètres de la berge, le combat et super intense dans le faisceau de nos lampes frontale , le doute s'installe sur son origine lorsque celle-ci arrive en surface , une carpe ? Non on dirait autre chose ? Avec la couleur du flanc qui nous semblait argenté nous donnait enfin pour moi l'impression d'avoir un gros sandre , car le combat était exclusivement en surface , faut que j'arrête de boire !

 

C'est une fois le poisson bien a vu dans une brume qui s'installe que nous découvrons dans notre épuisette une big grosse miroir , le top , mon amorçage de précision a eu son effet ! Séance photos avec notre 1ère belle de cette soirée et remise à l'eau avec émotion .

 

 

  

           Henry , Dadou, Jean-Yves et dame carpe !

 

 

 

Après cette prise retour devant le feu car le froid devient de plus en plus intense , et ce qui nous fait le plus peur c'est que chacun d'entre nous allons dormir dans nos voiture , j'en ai déjà froid car pépé nous annoncent qu'il fait actuellement 0°C .

 

Il est maintenant au environ de 02h30 lorsque finalement le sommeil nous gagnent , lorsque au moment ou pépé nous redonne la température extérieur histoire de nous remonter le moral , a peine a-t-il touché la porte de sa voiture que l'une de ses cannes se met en action , juste un demi tour la canne en main, ferre , le poisson lui aussi n'a pas l'air vilain , lui prend du fil, mais celui-ci lui prend 2 lignes au passage et nous fait un jolie tricot que nous démêlons avec Henry. Une fois les lignes dégagé , s'observe attentivement chaque geste de mon ami pépé , car pour lui c'est la 1ère fois qu'il tente sa chance avec des moulinets débrayable, et ne veux surtout pas perde son poisson du a un mauvais réglage, finalement il maîtrise parfaitement la situation, au même moment Henry lui aussi enregistre un beau petit départ et me voilà a courir sur les 2 postes épuisette à la main, une fois le poisson de Henry à vu de la lampe frontale , je lui dit rien de grave Henry c'est un carassin et lui demande si il y arrivera seul ? Il me répond que oui et repart voir l'ami pépé. Au bout de 15 bonnes minute pépé pulvérise son propre record perso ainsi que le mien avec une commune large et massif , bravo pépé chapeau bas !

 

 

                                

 

 

La séance photo débute sous une brume du tonnerre et il est difficile de prendre un tel poisson dans de tel situation , mais nous arrivons tout de même a faire quelques beau petit cliché ! Une fois le poisson remis dans son élément , nous sommes repartie du coup autour du feu pour papoté encore un peu histoire de se fatiguer les yeux .

 

30 minutes plus tard nous rejoignions chacun nos voiture pour y passer la nuit sous une température qui frôle les -1°C , au cour de cette nuit pépé enregistre un nouveau départ qui se solde par une décroche , et trop fatigué pour relancé son montage dans cette brume froide , préfère mettre sa canne de côté et retourné au pays de morphé! J'enregistre moi aussi quelques timides touche sur une des cannes placé dans la petite reculer , mais sans vraiment de départ , je ne prends même pas la peine de sortir de la voiture et attend la suite des évènements , mais le reste de la nuit sera plus calme .

 

Le jour se lève et les yeux commence a s'ouvrir difficilement , surtout pour moi car Henry et Jean-Yves sont rester devant le feu une bonne partie de la nuit ! Je regarde autour de moi et constate que tout et geler , fourreau et cannes .

 

 

  

 

 

 Je jette donc un petit coup d'oeil a celle-ci pour voir si rien n'avais bougé pendant mon sommeil profond , je constate que seul un de mes swingers était descendu au taquet , je regarde si mon fil lui est détendu mais celui-ci m'a pas bougé , je replace donc mon écureuil et rejoint Henry et Jean-Yves pour les nouvelles , je passe du même coup devant la voiture de pépé qui dort encore comme un bébé !

 

 

 

 

9H la brume commence seulement a se levé, parfait je vais pouvoir relancé les lignes pour les quelques petite heures qui me reste pour pêcher. C'est après avoir relancé 3 de mes cannes, que sur la 4ème ou le swinger était tombé, que je sent une petite résistance et quelques coups de tête , et sent que mon montage et pris dans des branches , merde un poisson que je pense une brème et partie direct dedans, la une seul solution possible, la casse ! Il et environ 10h30 lorsque pépé sort de sa léthargie et nous rejoint pour le café, 11h ma femme me téléphone pour me signaler que j'ai gardé les clés de la maison se qui m'oblige a plier .


 

Conclusion de cette session :

 

Je suis heureux d'avoir partagé cette dernière nuit au étang de Belleville avec des gens que j'apprécie, d'avoir partagé la joie de mon ami pépé pour cette belle commune, mais surtout avoir passer un bon moment de rigolade et de partage !

 

Seule petit bémol à tous ça , l'interdiction des pêches de nuit à Belleville , ce que je trouve dommage car cela aurait pu être bénéfique pour les personnes qui gère ces étangs et ainsi avoir de nouveaux adhérents, mais bon chacun voit midi a sa porte !

 

Amicalement , Dadou

Thème: Sessions de pêche | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 7 commentaires
Tags: -

Petite sortie à l'étang du pré-marion

Votez pour cet article:Je vote pour cet article17
Article de Dadou publié le 27 Septembre 2011 à 15:49 dans le blog évolution-carpe Mag
Signaler cet article sur la pêche de la carpe au Webmaster Envoyer cet article sur la pêche de la carpe à un ami par email

Nous somme samedi 24 septembre , et le w-e s'annonce chaud et ensoleillé parfait pour une petite sortie en famille. J'avais une nouvelle fois envie d'aller tenter les carpes qui hante l'étang du pré-marion à rosière, car leur de ma 1ère visite dans cette étang j'ai été séduit par la difficulté des poissons , en raison de sa forte populations de poissons-chats, et celle de la forte pression de pêche que cette étang a subit ces dernières année , rendant les carpes assez méfiante !

Il et au alentour de 11h30 lorsque la voiture chargé nous nous rendons ma femme Barbara , Mélina sa fille et moi même en direction du plan d'eau qui ce trouve a moins de 12 km de chez moi. Une fois sur place, pratiquement tout les postes de pêche a l'entrée du plan d'eau était pris d'assaut par des pêcheurs de carnassiers , et quelques carpistes du coin , peu importe car j'avais déjà une petite idée du poste que je voulait convoité , reste plus cas voir si personne n'y ai installé , et zou direction la queue de l'étang, une fois sur place je suis au ange personne ne s'y trouve , et de plus il y a pas mal d'activité de poissons au centre du plan d'eau , ainsi qu'en bordure !

Il ne me faut guère longtemps pour préparer mon rod-pod et mes cannes que je vais escher chacune d'elle avec des bille flottante fluo. Une fois mes 3 cannes fin prête a être lancé , je décide d'avoiné chaque spot avec quelques chiques Banane/pistache, puis lance mes montages sur les zone amorcer.

 

Comme ma femme et sa fille était de la partie, je leurs prépare une petite canne histoire d'y pêcher un peu le poisson-chat , un peu d'amorce en bordure , puis place la canne sur un pique et l'attente commence. Mais celle-ci fit de courte duré car cela fait moins de 2 minutes que le grains de maïs doux et immergé et voilà déjà un satané chat au bout de la ligne, Je me rend donc vite compte que les quelques chique envoyer sur le coup a carpe ne va pas faire long feu ! Je décide donc de rebalancer un peu plus de billes , histoire de gavé un peu les minous en attendant l'arrivée de ces dames carpe.

Il est environ 12h30 lorsque l'ami Rémi et sa femme vienne nous rendent visite , et ne sont pas venu les mains vide car j'avais prévue barbecue , et ce son chargé des saucisses. C'est donc entre amis que nous passons a table, avec un oeil sur la surface de l'étang ou quelques beau poissons monte en surface sur mes coups amorcé, mais rien ne les décident a prendre mon appât pour le moment !

Je pense que le soleil qui tape fort n'est pas du tout du goût des belles du coin , mais bon on ne sait jamais , et attend de voir ce que sa donne sur le coup du soir . 15H l'ami Rémi et sa femme décide de repartir , car Rémi qui doit ce faire opérer lundi d'une herni discal veux profité d'un peu de repos avant de renter demain pour l'hôpital . En ce qui concerne la pêche aucune tiré pour le moment, ce qui me semble bizarre, je décide donc de vérifier si tout mes appâts sont encore opérationnel , mais c'est sans surprise que je constate que tous ont été rogner par les satané poissons-chats, sans compter les démêlages, ok j'ai compris je vais pêcher avec mes lupins et noix tigré , les appâts changé je les replace approximativement sur les coups amorcé , puis pour passé un peu le temps dans l'attente d'un départ , je décide du même coup d'amorcer la petite canne de bordure de Mélina et ma femme , avec une boîte de maïs doux et d'escher celle-ci de 2 grains de maïs.

                                           

 Une bonne demi-heure plus tard à l'ombre de ma voiture , je remarque le scion de la petite canne plier , et la bobine ce vidé a vive allure , je me précipite sur la canne qui a tout moment risque de filé à l'eau , prend contacte avec le poisson qui lui ne semble pas être un poisson-chat , mais belle et bien une carpe.

Le doute de la posé sur mon tapis de réception ce fait de plus en plus grand , car je ne suis monté qu'en 1,8 kg en bas de ligne , elle me prend de plus en plus vite du fil , puis ce qui arriva arriva , le faible bas de ligne cède, et mer... , je décide donc de changé le bas de ligne pour une tresse et un petit hameçon carpe que je esche ce coup-ci d'une noix tigré , puis replace le montage sur le coup au maïs doux dans l'espoir de touché une nouvelle mémère !

La journée ce passe maintenant tranquillement et le soleil commence a descendre lentement derrière les grand arbres qui ce trouve derrière nous, Quelques blanc commence a monté en surface ce qui et signe d'activité , lorsque vers 18h30 un départ franc ce produit sur une de mes canne escher de lupins et de noix tigré , je prend de suite contacte avec le poisson qui me semble avoir bourré dans un herbier et du faite n'oppose aucune résistance , je le ramène donc lentement devant moi ou l'herbier ce décroche , sans suit un petit combat digne d'une carpe ! Quelques minutes après je pose sur mon tapis une belle petite carpe commune vierge de piqûre je suis au ange , une petite photo puis hop à l'eau .

          

 Le temps passe et j'enregistre une nouvelle touche, mais sans suite. Le soleil a disparue et il est temps pour moi de plier !

Cela fait 2 fois de suite que je me rend sur ce plan d'eau et pour le moment je ne suis pas déçu , car lors de ma 1ère venu j'y ait fait 2 carpes , et aujourd'hui une nouvelle mémère et venu me rendre visite , sur j'y reviendrait , mais ce coup-ci lorsque les chats ne seront plus en activité !

                                                   Affaire à suivre !                                 Dadou

Thème: Destinations et lieux de pêche | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Voir les 3 commentaires
Tags: -

38 pages  «3 4 5 6 7 8 9 10 11»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2020 PowerCarp - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
CarpCup - PowerPredator - PowerAngling
Google
Domaine des Carpes Sauvages